Jeux Olympiques: l’évenèment reporté pour l’année prochaine 2021

0
10

Reporté à l’année prochaine pour les raisons que tous le monde connait, à savoir lutter contre la propagation du COVID-19, le champion d’Afrique du 400 m haies, l’Algérien Abdelmalik Lahoulou, s’est réjoui de ce report pour mieux se préparer pour la l’évenement de Tokyo. Japon.

En apprenant la nouvelle mardi, j’étais très content d’autant que la préparation a été interrompue subitement depuis quelques mois déjà. Je me trouvais aux Etats-Unis quand l’épidémie avait commencé à s’étendre. J’ai dû suspendre mes entraînements et rentrer en Algérie. Ce report va me permettre d’avoir plus de temps pour préparer ces JO, a indiqué à l’APS Lahoulou. Le Comité international olympique CIO a annoncé mardi sa décision de reporter au plus tard à l’été 2021 les JO-2020 de Tokyo qui devaient se dérouler initialement du 24 juillet au 9 août, en raison du Covid-19 qui a touché pratiquement le monde entier. “J’étais contre le maintien des JO pour 2020. J’ai commencé ma préparation en décembre aux USA avec un groupe de haut niveau sous la conduite de l’entraîneur Bershawn Jackson, mais tout s’est arrêté. J’étais très à l’aise là-bas, on faisait du bi-quotidien tout en me concentrant pleinement sur le travail, contrairement en Algérie, où il y a peu de moyens pour une préparation de haut niveau”, a-t-il ajouté. Invité à raconter son quotidien en cette période de confinement pour cause du Covid-19, Lahoulou a affirmé qu’il poursuivait tant bien que mal sa préparation : “Je me trouve actuellement à l’hôtel du stade 5-Juillet Alger, j’ai reçu l’aval du ministère de la Jeunesse et des Sports pour m’entraîner seul au niveau du SATO. Je suis en contact permanent avec mon entraîneur américain, tout en le tenant au courant de mes chronos”.

Y.A

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici