17 C
Alger
lundi 26 octobre 2020

Investissements: Ferhath Ait Ali souligne la nécéssité de revoir la politique des crédits

Doit Lire

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Le ministre de l’Industrie et des mines, M. Ferhat Ait Ali Braham a souligné, samedi à Alger la nécessité de revoir la politique appliquée de l’octroi des crédits afin d’en faire bénéficier en premier lieu la petite et moyenne entreprise génératrice de richesse et d’emploi.

Des fois des crédits en millions de dinars sont octroyés à une quinzaine d’opérateurs, tout en laissant les petites et moyennes entreprises partir d’un refus de crédit pour des petits montants, d’où la nécessité de revoir cette politique, a martelé le ministre dans une déclaration à la presse en marge du débat général autour du projet de Plan d’action du Gouvernement, au Conseil de la Nation. La majorité des crédits octroyés dans le passé n’ont pas servi à élever le PIB ou la prévalue mais ont par contre servi à enrichir certaines personnes, a souligné le ministre, ajoutant que c’est pour cela qu’il était impératif de revoir la politique de l’octroi de ces crédits. Par ailleurs, M. Ait Ali Braham a annoncé, qu’une nouvelle politique sera adoptée pour les zones industrielles ajoutant que certaines zones qui ont été détournées de leur vocation seront récupérées. S’agissant, de la situation économique des entreprises algériennes, M. Ait Ali Braham a affirmé que ces entreprises n’ont absolument pas subi une année blanche assurant que la croissance du PIB  a atteint 1,7 % en 2019.

N.A

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Finance islamique: La banque CPA lance neuf produits

Le Crédit Populaire d'Algérie CPA a lancé dimanche la commercialisation de neuf 9 produits de la finance islamique au niveau de son...