21 C
Alger
jeudi 28 janvier 2021

Injuste et déloyale: La panique gagne la diplomatie Marocaine

A lire

« On ne sait plus, si Mohamed VI vie dans une Démocratie Royale ou une Royale République. Le mieux c’est de s’en remettre au droit international pour sauver la peau avant que ce soit trop tard », souligne Mouloud Char, observateur de la politique Marocaine.  

Le Maroc colonisateur du Sahara occidental, agresseur de citoyens qui manifestent pacifiquement contre la transgression du droit international à el Guerguerat, exportateur de la drogue via les pays voisins, provocateur acharné contre l’Algérie qui protège ses frontières contre la drogue, et défendant la cause du peuple sahraouis dans la transparence totale, et également pour la palestine occupée et voilà, ce Royaume dirigé par le makhzen de Mohamed VI,  s’attaque dernièrement,  contre l’Espagne, un autre pays  voisin de la méditerranée et pays faisant partie de l’Union Européen.

 Le Maroc, ne s’est-il pas attaqué en réalité contre les 27 pays membre actif de la communauté Européenne en s’attaquant à l’Espagne ?

 L’Europe va-t-elle réagir contre  un régime hautain et dictateur qui s’en prend à tous ce qu’elle trouve sur son chemin ?

Un voleur, n’avoue son forfait que sous pression de la justice

Un colonisateur, ne peut jamais faire marche arrière sans l’application et le respect du droit international

Un pays comme le Maroc, exportateur des centaines de tonnes de cocaïnes et de toutes les drogues par an, n’a  toujours peur que de ses maîtres qui peuvent le lacher à forte raison parce qu’il a vraiment dépassé les bornes et droit des peuples libre et engagés pour leurs cause. Fort de ses mensonges et arrangements des coulisses coulissantes en promettant des aides alléchantes à 17 pays Africains pour le soutenir dans sa démarche colonisatrice devant les instances internationale,  le Maroc, vient de commettre une autre bêtise politique  irréparable en réclamant aussi Ceuta et Melilla, deux  villes Espagnoles, comme il a proclamé également la ville Algérienne, Tindouf  dans les années 70. Lundi 21 décembre 2020, c’est le gouvernement espagnol qui a convoqué en urgence l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Mme Karima Benyaich pour lui demander des clarifications sur les déclarations du Premier ministre marocain, Saadeddine El-Othmani, dans lesquelles il a estimé que « Ceuta et Melilla », sont des villes marocaines a rapporté Europa Press. De ce fait, le Royaume Marocain version Mohamed VI  a perdu non seulement sa crédibilité, mais pis encore, tous les sens diplomatiques et politiques de gouvernances.  Ni le Royale « Loyale » et encore très loins des démocraties garantissant le respect de la vie et droit humains.  « On ne sait plus, si Mohamed VI vie et gouverne dans une démocratie Royale ou une République Royale. ». Le mieux c’est de s’en remettre au droit international pour sauver la peau avant que ce soit trop tard.

Rédaction Algérie62

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles