21 C
Alger
lundi 30 novembre 2020

Industrie automobile: le taux d’intégration initial éxigé à 30%

Doit Lire

Accidents domestiques: 11 décès enrigistrés au mois de novembre 2020

Onze personnes sont mortes asphyxiées au monoxyde de carbone depuis le 1er novembre à travers le territoire national, indique lundi un bilan...

Ligue des champions d’Afrique: Le CRB et le MCA plus proches de la qualification

Les deux représentants algériens en Ligue des champions d’Afrique de football, le CR Belouizdad et le MC Alger, ont pris option sur...

Affaire Tliba: La cour d’Alger livre son verdict

Le parquet général près la cour d’Alger a requis dimanche le durcissement des peines contre les principaux accusés dans l'affaire de l'ancien...

Education: La scolarité à double vacation déprogrammée

Le ministère de l'Education nationale a annoncé dimanche que les écoles primaires fonctionnant à double vacation pourraient se passer si nécessaire de...

Le nouveau cahier des charges relatif à l’industrie automobile en Algérie, qui devrait être prêt avant la fin avril, exigera de l’investisseur un taux d’intégration initial de 30% ainsi qu’un apport initial en capital égal ou supérieur à 30% de l’investissement, a indiqué samedi à Alger, le ministre de l’Industrie et des Mines, Ferhat Aït Ali Braham.

S’exprimant dans un entretien accordé à l’APS, le ministre a expliqué qu’un taux d’intégration de 30%voulait dire que 30% des intrants utilisés sont des intrants locaux, en précisant que les services annexes à la production ne peuvent, en aucun, être comptabilisés dans le calcul du taux d’intégration. Mais 30% d’intrants locaux est un taux quasiment impossible sauf si on construit la carrosserie localement », a-t-il poursuivi. C’est pour cette raison que le nouveau cahier des charges exigera de l’investisseur de « produire une coque algérienne. Ainsi, les 30% seront atteint dès le départ, alors que 10% d’intégration locale seront atteints avec les accessoires », a-t-il soutenu. En outre, l’investisseur sera tenu de s’impliquer financièrement, soit à hauteur de 100% soit en partenariat, avec un minimum de 30% de capital social et de part d’investissement. En dehors des cadres dirigeants, le reste de la main d’œuvre de l’usine devra être essentiellement locale, a-t-il ajouté. Faisant remarquer qu’un investissement minimum de 250 millions de dollars était nécessaire pour produire 200.000 coques/an, à titre d’exemple, M. Aït Ali a estimé que l’implication financière directe de l’investisseur allait le responsabiliser et l’inciter à respecter le cahier des charges.Interrogé sur l’avenir de l’industrie du montage en Algérie, selon l’ancienne formule qui consistait à importer des kits pour les monter localement, avec un très faible taux d’intégration il a indiqué que les monteurs seront libres de continuer leur activité mais sans prétendre à aucun avantage douanier.« On va supprimer les avantages douaniers, maintenant celui qui veut continuer à importer les Kits, il peut le faire, il n’a qu’à payer des droits de douanes destinés aux produits finis, a-t-il dit. Et en prévision du démantèlement tarifaire, prévu dès septembre prochain dans le cadre de l’accord d’Association Algérie-Union Européenne, le ministre a avancé qu’une « nouvelle taxe locale » sera instaurée pour atténuer ce genre d’importations. Pour M. Aït Ali, le montage automobile a permis, sous couvert d’une pseudo-industrie, de surfacturer des importations, de transférer la devise vers l’étranger et de vendre dans un free-shop avec des droits et taxes insignifiants. Interrogé sur le sort des conteneurs des kits CKD-SKD, bloqués aux ports depuis avril dernier, il a avancé que 80% de ces importations ont été débloquées, sur 10.800 conteneurs.

A.S

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Accidents domestiques: 11 décès enrigistrés au mois de novembre 2020

Onze personnes sont mortes asphyxiées au monoxyde de carbone depuis le 1er novembre à travers le territoire national, indique lundi un bilan...

Ligue des champions d’Afrique: Le CRB et le MCA plus proches de la qualification

Les deux représentants algériens en Ligue des champions d’Afrique de football, le CR Belouizdad et le MC Alger, ont pris option sur...

Affaire Tliba: La cour d’Alger livre son verdict

Le parquet général près la cour d’Alger a requis dimanche le durcissement des peines contre les principaux accusés dans l'affaire de l'ancien...

Education: La scolarité à double vacation déprogrammée

Le ministère de l'Education nationale a annoncé dimanche que les écoles primaires fonctionnant à double vacation pourraient se passer si nécessaire de...

Droits de l’homme: Le Parlement Africain condamne la résolution du Parlement Européen

Le Parlement panafricain PAP a condamné dimanche la résolution du Parlement européen sur la situation des droits de l'homme en Algérie, appelant...