17 C
Alger
vendredi 4 décembre 2020

Industrie agroalimentaire: 12000 familles à nourire

A lire

Enseignement supérieur: Le concours d’accès au deuxième cycle délibéré prochainement

La commission de délibération chargée de l'organisation et de la gestion du concours d'accès au deuxième cycle des écoles supérieures s'est réunie...

Algeria Startup challenge: 43 porteurs de projets sélectionnés pour la grande finale

La deuxième édition de l’ALGERIA Startup Challenge dont les résultats définitifs seront annoncés lors d’une cérémonie de la grande finale en ligne,...

Algérie-Brésil: Coopération dans le secteur du tourisme

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou a reçu mercredi l'ambassadeur de la République du Brésil,...

Réassurance: La CCR augmente son capital à 25 milliards DA

La Compagnie centrale de réassurance CCR vient  d'augmenter son capital social, le portant de 22 milliards de DA 170,54 millions USD à...

La Confédération algérienne du patronat CAP a tenu mercredi une rencontre de travail avec la section nationale des conserveries et de la transformation des produits agricoles SNCTPA pour débattre des problème qui pèsent sur cette filière notamment, celle de l’industrie de la tomate, a indiqué un communiqué de la confédération. La réunion, présidée par le président de la confédération, Boualem M’rakach et le président de la SNCTPA, Mohamed Moncef Zaim,  au siège de la Confédération a été consacrée à l’ensemble de ce secteur d’activité économique, affecté grandement par une accumulation de difficultés, précise la même source. Evoquant un rapport établi par les cercles de production, la confédération dresse un constat inquiétant de de cette filière en citant 12.000 familles qui se retrouvent dans la précarité à cause des problèmes auxquels font face les entreprises de l’industrie agroalimentaire.La confédération évoque également  2.500 agriculteurs qui ont abandonné la culture de la tomate industrielle, faute d’unités de transformations installées en plus de celles qui sont à l’arrêt et dont les potentialités de production sont estimées à 60.000 tonnes de concentré de tomate. Une quantité qui pourrait satisfaire  70% des besoins nationaux en tomate industrielle, d’après l’organisation patronale.La relance de la filière est une priorité qui passe par un engagement sincère pour organiser la filière et augmenter ses capacités productives, conclut le communiqué.

N.A

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles

Enseignement supérieur: Le concours d’accès au deuxième cycle délibéré prochainement

La commission de délibération chargée de l'organisation et de la gestion du concours d'accès au deuxième cycle des écoles supérieures s'est réunie...

Algeria Startup challenge: 43 porteurs de projets sélectionnés pour la grande finale

La deuxième édition de l’ALGERIA Startup Challenge dont les résultats définitifs seront annoncés lors d’une cérémonie de la grande finale en ligne,...

Algérie-Brésil: Coopération dans le secteur du tourisme

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou a reçu mercredi l'ambassadeur de la République du Brésil,...

Réassurance: La CCR augmente son capital à 25 milliards DA

La Compagnie centrale de réassurance CCR vient  d'augmenter son capital social, le portant de 22 milliards de DA 170,54 millions USD à...

ALCOMSAT-1 : TDA peut conclure des contrats pour les chaînes de télévisions

 L'établissement public de Télédiffusion d'Algérie TDA peut désormais conclure des contrats commerciaux pour la fourniture de prestations de services de diffusion directe,...