INDM : le dernier mot revient à ceux qui dirigent le pays

0
197

Toutes les contributions et propositions présentées par les différents acteurs dans le cadre des consultations politiques ont été notées et rédigées avec sincérité et honnêteté, dans le rapport remis au chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a indiqué, dimanche à Alger, le Coordonnateur de l’Instance nationale de dialogue et de médiation INDM, Karim Younes. Dans une déclaration à la presse à l’issue de la remise du rapport final au chef de l’Etat, M. Karim Younes a affirmé que son instance a achevé ses missions accomplies en réponse aux revendications de la société civile, soulignant que l’instance est parvenue en peu de temps,  dans la conjoncture actuelle que traverse le pays, à écouter discuter et débattre avec 23 partis politiques, 5670 associations nationales et locales, des personnalités et des compétences nationales de différentes obédiences ainsi qu’avec des acteurs du mouvement populaire de différentes régions du pays qui ont accepté l’invitation de l’instance et répondu à l’appel de la patrie. Soulignant que l’instance a pu convaincre la majorité qu’elle est un espace de coordination et d’écoute et non de négociation. Karim Younes a affirmé que fidèle à l’engagement de soumettre toutes les préoccupations soulevées, toutes les contributions et propositions ont été notées et rédigées avec sincérité et honnêteté dans le rapport remis au chef de l’Etat.


Le rapport final rendu public dans les prochains jours


Le rapport sera remis aux partis politiques, aux associations, aux personnalités nationales et à la presse pour être à la portée de tout un chacun et permettre aux concitoyens d’ouvrir le débat.. Karim Younes a rappelé avoir annoncé, au cours des derniers jours, les principales propositions, essentielles dans les yeux de tous les acteurs politiques et sociaux, pour chaque mesure à prendre, inspirée des revendications populaires, constituant essentiellement en l’amendement de la loi électorale et la création d’une autorité nationale indépendante chargée de la préparation, de l’organisation et de la surveillance du processus électoral.Nous saisissons cette occasion pour rappeler le contenu de notre déclaration faite dans ce lieu même, dans laquelle nous avons affirmé, et avec une profonde conviction, que si le dialogue est la vertu des peuples civilisés et que le peuple algérien en fait partie comme il l’a démontré à maintes occasions, nous sommes convaincu que la création d’un climat propice est une nécessité impérieuse pour apaiser et détendre l’atmosphère et améliorer le climat des élections. Il ne s’agit pas seulement de notre conviction, mais également de celle de tous ceux avec qui nous avons engagé le dialogue, a-t-il poursuivi. M.Karim Younes a présenté ses remerciements à l’institution de l’Armée nationale populaire ANP et à son commandement pour avoir « accompagné et soutenu le processus du dialogue national.

Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here