16 C
Alger
lundi 30 novembre 2020

Inauguration de la 1ère unité nationale de production de biosimilaires

Doit Lire

Covid-19-Tests PCR: Trois laboratoires se lancent dans la production des tests antigéniques

Trois laboratoires nationaux se sont lancés dans la production des tests antigéniques et des tests PCR dans le cadre de la lutte...

Covid19: 1009 nouveaux cas 636 guérisons et 17 décès

Mille neuf 1009 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 636 guérisons et 17 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en...

Parlement Européen: Salah Goudjil rejette toute forme d’ingérence

 Le président du Conseil de la Nation par intérim, Salah Goudjil, a rappelé, dimanche, le rejet par l'Algérie de toute forme d’ingérence...

USMA: Décès de l’ancien attaquant de Abdelaziz Sellaoui

 L'ancien attaquant de l'USM Alger pendant les années 1970, Abdelaziz Sellaoui, est décédé samedi à Alger, a annoncé la direction du club...

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, a inauguré lundi à Alger la première unité de production de biosimilaires en Algérie au sein du complexe de production pharmaceutique du laboratoire Frater Razes-Algérie.

Lors d’un point de presse, en marge de la visite d’inauguration de l’unité de production, M. Benbahmed a fait savoir que « cette première expérience du genre dans notre pays entre dans le cadre du plan de travail du secteur en application des directives du président de la République dont le but est la relance de la production nationale en s’appuyant sur des produits innovants à forte valeur ajoutée tout en s’orientant vers l’export. Les biosimilaires sont des médicaments produits à partir de cellules vivantes.Le laboratoire algérien a ainsi entamé la production du premier biosimilaires fabriqué en Algerie, le Varenox, un anticoagulant empêchant la formation ou l’extension des caillots dans les vaisseaux sanguins. Il est également utilisé à faible dose, dans le traitement préventif des accidents thromboemboliques et à forte dose, dans le traitement des thromboses veineuses et, en association avec l’acide acetyl salicylique, dans le traitement initial du syndrome coronarien aigu et de l’infarctus du myocarde. »Ce produit était auparavant importé à 100% et coûtait au Trésor public près de 60 millions d’euros annuellement », a-t-il souligné, ajoutant que ce médicament est utilisé notamment dans le protocole de soin des personnes atteintes du virus Covid-19.

APS

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid-19-Tests PCR: Trois laboratoires se lancent dans la production des tests antigéniques

Trois laboratoires nationaux se sont lancés dans la production des tests antigéniques et des tests PCR dans le cadre de la lutte...

Covid19: 1009 nouveaux cas 636 guérisons et 17 décès

Mille neuf 1009 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 636 guérisons et 17 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en...

Parlement Européen: Salah Goudjil rejette toute forme d’ingérence

 Le président du Conseil de la Nation par intérim, Salah Goudjil, a rappelé, dimanche, le rejet par l'Algérie de toute forme d’ingérence...

USMA: Décès de l’ancien attaquant de Abdelaziz Sellaoui

 L'ancien attaquant de l'USM Alger pendant les années 1970, Abdelaziz Sellaoui, est décédé samedi à Alger, a annoncé la direction du club...

Electricité: Les producteurs des panneaux solaires appelés à s’investirent

Le Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique CEREFE a recommandé, dans son premier rapport annuel, d’ouvrir le réseau national d’électricité...