22 C
Alger
lundi 26 octobre 2020

Imposante marche des étudiants 19 mai 2019 à Alger

Doit Lire

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Ils ont marqué la journée du 19 mai 2019 avec une imposante marche à Alger. Surprit par le nombre important du dispositif sécuritaire qui a été mis en place, et malgré cette image en uniforme bleu qui couvre Alger centre, des centaines d’étudiants ont bravé la peur et la soif du mois de ramadhan, afin de continuer le combat pour lutter contre le système corrompu qui sévit dans le comportements des responsables politiques avant tout. «  Ce système corrompus qui empêche les étudiant de s’imprégner dans la vie politique du pays, ne fait que renforcer leurs maintiens en poste » déplore-t-on, tout au long des boulevards Didouche Mourad, Amirouche. Brandissant des slogans qui éveillent l’intelligence du peuple, des dizaines de banderoles qui mettent en valeurs, la place de la compétence et de la science qui propulse les peuples vers la prospérité et libertés.  « L’université en grève », «  On ne votera pas le 4 juillet », «  Gaid Salah, Bedoui, Dégage » sont quelques-uns parmi stand d’autres messages transmit au pouvoir publiques.    « Au lieu de préparer les étudiants pour construire l’avenir du pays, on nous empêche de marcher et exprimer nos préoccupations qui sont les même que de tout le peuple », Souligne Yacine, de l’école polytechnique à Alger qui n’a pas manqué de déploré une armada de policiers pour contrer les enfants du même pays.  Marquant la journée du 19 mai 2019 à leur manière, la génération post indépendance continue le combat des ainés jusqu’à la satisfaction totale des revendications du peuple.  

Amar CHEKAR

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Finance islamique: La banque CPA lance neuf produits

Le Crédit Populaire d'Algérie CPA a lancé dimanche la commercialisation de neuf 9 produits de la finance islamique au niveau de son...