22 C
Alger
vendredi 30 octobre 2020

Hommage mémorable à l’historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci

Doit Lire

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Un hommage poignant a été rendu mardi à Constantine à l’historien et sociologue, le défunt Abdelmadjid Merdaci, lors d’une cérémonie, qui a fait déferler des vagues de souvenirs et d’éloges à l’égard d’une vie peu commune d’un grand homme de la culture.

A l’initiative de la direction locale de la culture, la cérémonie, tenue à la maison de la culture Malek Haddad, a permis à des amis et des proches du défunt de raconter Merdaci, et son regard singulier sur le passé, le présent et l’avenir. Le Pr Abdellah Boukhelkhal, ancien recteur de l’université des sciences islamiques « Emir Abdelkader » a loué les qualités de l’historien et sociologue, assurant que « Abdelmadjid Merdaci était l’auteur d’ouvrages d’histoire d’une qualité rare, celle de son regard qui a toujours préféré poser sur les évènements restés à l’ombre des projecteurs. Et d’ajouter: « Madjid, était un homme de culture d’une rare intelligence mais il était surtout une personne vraie et entière, un homme passionné par les autres ».Le réalisateur Ali Aissaoui a salué le franc- parler de Madjid. « Je connais Madjid depuis prés de 45 ans. On était sur un projet de scénario. Il s’exprimait, pensait et écrivait sans contrainte. Il était avant- gardiste dans ses idées et ses écrits, relate-t-il affecté. Et de relever: Il avait cette passion de partager et transmettre le savoir. Mohamed Aggabou, un des doyens des journalistes à Constantine et ami du défunt Merdcai a souligné l’intellectuel avéré que fut Madjid.

Med Kateb

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Covid-19: 9 wilayas concernées par les mesures de confinement

Le nombre de wilayas concernées par les mesures de confinement partiel à domicile, dans le cadre de la prévention contre la pandémie...