Hirak: Salimo roi du peuple

Doit Lire

Examen du baccalaureat: 9 personnes impliqués dans la fuite des sujets

Plusieurs juridictions ont prononcé mercredi des peines d'emprisonnement d'un à deux ans et des amendes de 50.000 à 500.000 Da à l'encontre...

Accidents de la circulation: 22 décès et 1259 blessés en une semaine

Vingt-deux 22 personnes ont trouvé la mort et 1259 autres ont été blessées dans plusieurs accidents de la circulation survenus à travers...

Examen du Baccalauréat: La fuite des sujets reviennent encore cette année

La Justice a prononcé, lundi, des peines d'emprisonnement pour des faits liés à la fuite des sujets de l'examen du baccalauréat ou...

Rentrée Scolaire: Djerad attend le feu vert du comité scientifique

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a déclaré, dimanche à Annaba, que la date de la rentrée scolaire 2020-2021 sera fixée suivant les...

Alger,vendredi 44. Le peuple Algerien récidive. 24h00 après le serrement de Abdelmadjid Tebboune président de la République,elu le 12 décembre 2019, le peuple donne une véritable leçon politique à ses dirigeants. « Ce n’est pas abdemadjid Tebboune qui pose problème au peuple,mais, ce sont les méthodes frauduleuses du système politique corrompu qui refuse de se plier à la transparence et la légitimité du peuple a qui l’on impose un président de force  » a regretté Mohamed Abed ancien cadre Supérieur à la retraite. Des dizaines de milliers de marcheurs qui occupés la rue au lendemain de l’investiture du nouveau président qui a été imposé contre la volonté du peuple qui aspire à sa légitimité politique depuis l’indépendance nationale. Brandissant de nouveaux slogans qui collent à la réalité politique du pays, tel que  » Salimo Sultan Echaab » qui exprime veut dire la souveraineté au peuple, des dizaines de milliers d’algériens de toutes les wilayas,même si le nombre et réduit pour ce vendredi, la mobilisation reste intacte. Mokrane Lefhel, cadre dans le secteur de la santé, revient sur la problématique.  » Nous n’avons pas d’autres choix que de continuer le combat pacifique pour le changement. Le problème du pays,ce n’est pas les personnes, mais, c’est le système de gouvernance qui brise les valeurs et les compétences du pays à travers des comportements irresponsables et lâches » à regretté ce cadre qui a marché et suivit l’évolution depuis le 22 février 2019. Fidèle à sa place depuis le début du hirak, Rina ikata, apporte chaque vendredi de nouvelle pancartes et slogans qui exprime les préoccupations quotidiennes du peuple.  » un dictateur n’a pas de concurrent à sa taille, tant que le peuple a sa taille »,  » Solidaire avec les Oranais »,  » L Etat ou règne la sévérité et l’applaventrisme,ne peut pas exceller  » pour ne reprendre que quelques écrits et citations des citoyens et citoyennes qui refusent et denoncent le népotisme et l’hypocrisie du système politique corrompu qui règne depuis.

A.S

- Advertisement -

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Dernières Articles

Télévision: Plainte contre la chaîne M6

 Une plainte a été déposée mercredi par le ministère de la communication contre la chaîne française M6 pour le tournage "sans accréditation"...

Corruption: Les frères kouninef écopent des peines de 12 à 20 ans de prison ferme

Le Tribunal de Sidi M'hamed d'Alger a condamné mercredi les frères Kouninef à des peines allant de 12 à 20 ans de...

Santé: Levée progressive du gel sur les projets en cours de réalisations

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a déclaré, mardi dans la wilaya de...

Hommage mémorable à l’historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci

Un hommage poignant a été rendu mardi à Constantine à l’historien et sociologue, le défunt Abdelmadjid Merdaci, lors d’une cérémonie, qui a fait...

Tourisme: La destination du sahara Algérien relancé

Le ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou, a annoncé mardi à Oran que son département prépare activement...