Hirak: le peuple tétanise le système

Doit Lire

Examen du baccalaureat: 9 personnes impliqués dans la fuite des sujets

Plusieurs juridictions ont prononcé mercredi des peines d'emprisonnement d'un à deux ans et des amendes de 50.000 à 500.000 Da à l'encontre...

Accidents de la circulation: 22 décès et 1259 blessés en une semaine

Vingt-deux 22 personnes ont trouvé la mort et 1259 autres ont été blessées dans plusieurs accidents de la circulation survenus à travers...

Examen du Baccalauréat: La fuite des sujets reviennent encore cette année

La Justice a prononcé, lundi, des peines d'emprisonnement pour des faits liés à la fuite des sujets de l'examen du baccalauréat ou...

Rentrée Scolaire: Djerad attend le feu vert du comité scientifique

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a déclaré, dimanche à Annaba, que la date de la rentrée scolaire 2020-2021 sera fixée suivant les...

Alger. Vendredi40. Les marches du peuple se poursuivent pour l’annulation encore une fois des élections présidentielles du 12 décembre prochain. Des centaines de milliers d’algériens et algériennes ont encore une fois montrer et démontrer l’engagement pacifique pour le changement du système politique en Algérie. De nouveaux slogans et pancartes ont étés brandi ce vendredi40 qui intervient à trois semaines du jour J,le 12 décembre.  » le système politique a tenu une campagne d’emprisonnement des citoyens pacifiques et non pas électorale » ont ils scandé des la matinée vers 11h00. Plus importante que la marche précédente du vendredi 39, des centaines de milliers de marcheurs ont occupé les rues de la capitale jusqu’à a la fin de l’après midi vers 17h30. A trois semaines de la tenue des élections présidentielles, le peuple est engagé sans les medias publiques et privés qui ont branché leurs caméras vers les sorties des candidats à la présidentielle et également les marches soutiens aux élections présidentielles qui semblent vouées à l’échec.  » le pouvoir fait la sourde oreille au peuple qui rejette ces élections. Le pouvoir illégitime ne peut pas organiser des élections en dehors d’un consensus national. Même si les élections se tiendront. Ce sera le taux le plus faible du monde. Donc, l’échec est bien prévisible » souligne une dizaines de cadres retraités de manière volontaires ou involontaires. « 57 ans de régime militaire ça suffit ». « On veux un changement politique vers le régime civil » pour construire et développer notre pays sur la base du savoir et la science et non par les instructions et les ordres des généraux, ont ils avancés tout au long de la journée. Bien conscient du caractère pacifique de la marche qui enregistre la 40 semaines du peuple d’une part et celle des étudiants egalement qui a montré une solidarité et complémentarité remarquable à tout point de vues, les centaines de milliers de marcheurs qui sont venus de toutes les wilayas et villes de la capitale Alger, ont milles fois répétés qu’ils ne feront pas marche arrière.  » nous sommes les enfants de Amirouche » ont fait savoir et non pas su système politique corrompu. Déterminés de continuer la marche pacifique, les centaines de milliers de marcheurs reviennent chaque vendredi sur la libération des détenus d’opinions,incarcérés dans la prison El harrach.

Y.B

- Advertisement -

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Dernières Articles

Télévision: Plainte contre la chaîne M6

 Une plainte a été déposée mercredi par le ministère de la communication contre la chaîne française M6 pour le tournage "sans accréditation"...

Corruption: Les frères kouninef écopent des peines de 12 à 20 ans de prison ferme

Le Tribunal de Sidi M'hamed d'Alger a condamné mercredi les frères Kouninef à des peines allant de 12 à 20 ans de...

Santé: Levée progressive du gel sur les projets en cours de réalisations

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a déclaré, mardi dans la wilaya de...

Hommage mémorable à l’historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci

Un hommage poignant a été rendu mardi à Constantine à l’historien et sociologue, le défunt Abdelmadjid Merdaci, lors d’une cérémonie, qui a fait...

Tourisme: La destination du sahara Algérien relancé

Le ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou, a annoncé mardi à Oran que son département prépare activement...