8 C
Alger
lundi 18 janvier 2021

Hirak: La ligue des droits de l’homme laddh appelle au calme

A lire

Plusieurs wilayas du pays dont Bejaia, Annaba, Bordj Bouraridj, Tlemcen, enregistrent des mouvements de marches,ce vendredi 19 juin 2020, afin de revenir aux slogans habituels pour le changement du système politique,a souligné à indiqué Said Salhi,vice président de la Laddh.  » Nous sommes très inquiets du dérapage enregistrés dans plusieurs wilayas. A l’heure où je vous parle, les émeutes continuent à Bejaia ou l’on a enregistré des affrontements entre les citoyens et policiers qui utilisent des gazes lacrymogènes et balles en caoutchouc », à regretté Said Salhi qui n’a pas manqué de réitérer son appel à la retenue et la clairvoyance de part est d’autres. Avançant une cinquantaine d’arrestations pour toutes les wilayas, le vice vice-président de la Laddh, a souligné que la sorties des citoyens pour revenir à la marche ce vendredi, exprime l’exaspération des citoyens qui ont subit des pressions durant toute la période du confinement. Revenant sur la cohésion du hirak qui risque de disparaître à cause de ces agissements qui provient de quelques parties qui n’engagent nullement la totalité du peuple qui aspire au changement politique et la sauvegarde du caractère pacifique reconnu est salué dans le monde entier, Said Salhi déplore certaines parties qui prennent des décisions irréfléchis et irresponsables en mettant en danger la population devant la pandémie du coronavirus qui n’est pas encore à sa fin.  » Les extrémités n’arrangent pas le hirak. Bien au contraire. Il y a ceux qui veulent pousser casser le mouvement pacifique qui a réussi de grands changements dans le système politique dans notre pays » a rappelé Said Salhi.

Ferhat Fekrach

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles