23 C
Alger

Hirak et Coupe d’Afrique

Doit Lire

Rentrée scolaire 2020-2021: Le ministère de l’éducation temporise

Le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a affirmé, dimanche à Alger, que la date de la rentrée scolaire 2020-2021 n'a pas...

Covid-19: 153 nouveaux cas 104 guérisons et 3 décès

Cent cinquante trois 153 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 104 guérisons et 3 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Chiens errants: 900 personnes enragées et 15 décès

Quelque 900 cas de rage, dont 15 décès, ont été enregistrés en Algérie en 2019, a révélé dimanche le chargé du programme...

Le pouvoir en place semble donner plus d’importance à la finale de la coupe d’Afrique CAN 2019 entre l’Algérie et le Sénégal que la réponse à donner au mouvement hirak en marche depuis cinq mois. En annonçant l’installation de 3000 écrans géants pour permettre aux algériens de suivre le match de la finale à travers les quatre coins du pays. Ceci d’une part. d’autres part, aucun marcheur du hirak ne dira non aux écrans géants pour leurs permettre de suivre le marche de la finale entre l’Algérie et le Sénégal. un bon point pour le pouvoir en place, nottamment pour le ministère de l’ntérieur et des collectivités locales qui d’autres part, n’a pas ménagé le peuple en mettant en place un dispositif sécuritaire du jamais vue en Algérie depuis 1962.  Des techniques innovantes pour limiter les éspaces et d’un autres coté, fermer les rues et ruelles pour coincer les marcheurs dans de petits éspaces facile à maitriser. Un n agent de la sureté nationale a tabassé un citoyen qui marche avec une chaussure rangers.  Cet agent contre un citoyen pacifique.  Tout le monde se demande s’il y a eu ouverture d’enquete pour rappeler à l’agent que son role est de protéger les citoyens et non pas leurs casser la figure . Un point noire qui reste pour le corps.  Sécu. D’un autre coté. Après cinq mois de marche pacifique, le peuple est toujours dans rue. Il n’est pas content du tout des réaction. Le changement des têtes ne veut pas dire changement du système politique qui a poussé le peuple jusqu’à l’obliger de voter pour un cadre. Le cadre du président déchut. Les princiaples revendications sont toujours d’actualités.  Plonger le pays dans une situation du vide constititutionnel, releve de la responsabilité politique de ceux qui gouvernent depuis.  Mais, le peuple a compris le message depuis longtemps.  Mais, les tenants du système ne veulent toujours pas comprendre que le peuple joue le quitte ou double. Le peuple veut gagner la coupe d’Afrique et surtout le changement du système corrompu. Il y a toujours un début et une fin à tout. La CAN 2019 prend fin aujourd’hui. Le combat du peuple continue.

A.C

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernières Articles

Rentrée scolaire 2020-2021: Le ministère de l’éducation temporise

Le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a affirmé, dimanche à Alger, que la date de la rentrée scolaire 2020-2021 n'a pas...

Covid-19: 153 nouveaux cas 104 guérisons et 3 décès

Cent cinquante trois 153 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 104 guérisons et 3 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Chiens errants: 900 personnes enragées et 15 décès

Quelque 900 cas de rage, dont 15 décès, ont été enregistrés en Algérie en 2019, a révélé dimanche le chargé du programme...

CAP sur la reprise de l’activité culturelle

La manifestation "La rentrée culturelle" réunissant le théâtre, les arts plastiques, la musique, la danse et le conte en plus de rencontres...