Vendredi 45: le peuple rend hommage à Abane Ramdhane

0
274

Alger.vendredi45.14h00. Beb Eloued. L’effet boule de neige. Une certaine de citoyens toute âge forment le premier noyau pour réclamer encore une fois l’État civil en Algérie. Quelques temps après, c’est une immense foule qui se dirige vers Alger centre. Les premiers marcheurs arrivèrent à la grande poste en passant devant les regards de la sûreté nationale. De beb El oued a la place des martyrs,le boulevard zighout Youcef à la rue Asselah Hocine, comme un seul homme, le peuple rend hommage au défunt Abane Ramdhane,architecte de la guerre de l’indépendance nationale assassiné en 1957 au Maroc. Photos de Abane ramdhane, tout les marcheurs scandent au même temps  » Abane Ramdhane, paix à son âme », le pouvoir au peuple et non pas militaire »,  » les généraux a la poubelle », » nous avons commencé notre révolution silmya, nous la terminerons silmya  » ont ils scandé tout au long de la marche Pacifique.Des enfants jusqu’à aux personnes âgées, marchent pour un seul objectif. L état civil et non pas militaire.  » Démilitariser El Mouradia » slogan très fort qui montre tout un système totalitaire qui cache la vérité au peuple.

Smail Bouaaza, natif de Seddouk convoqué par la police

Employe et père de famille irréprochable, son seul tort est de participer au hirak depuis le 22 février à reçu une convocation pour se rendre au commissariat de son lieu de résidence à Alger. Craignant qu’il soit embarqué en se rendant au commissariat de police, Smail informe et anticipe toute arrestation arbitraires.  » je n’ai rien fait de mal sauf que je marche et je publie parfois mes idées sur le réseau Facebook » dit il.  » j’irai dimanche au commissariat de police.mais si jamais on m’embarque directement comme c’est cas de plusieurs citoyens, au moins j’aurais transmis l’information à qui de droit », lance t’il. Un sentiment tout a fait légitime qui prouve la perte de toute confiance en tant que tel sans défense sauf celle de loi et conscience.

A.S

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here