4 C
Alger
lundi 18 janvier 2021

Gaid Salah: la lutte contre la corruption sera poursuivie avec rigueur et constance

A lire

Entré en guerre contre la corruption depuis la sortie du peuple le 22 février 2019, pour dénoncer la trahison de la mémoire du peuple, le général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, s’est engagé à poursuivre le processus de lutte contre la corruption, avec résolution, rigueur et constance avant et après les présidentielles, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de la Défense nationale. Ils veulent protéger la corruption en reportant la lutte lancée contre elle. Et c’est là le mode d’action des corrupteurs ennemis du peuple et de la patrie. Aussi, point de concession ni de report dans le processus de lutte, mais se poursuivra, avec l’aide d’Allah et Sa force, avec résolution, rigueur et constance avant et après les présidentielles, car le futur président élu sera du côté du peuple et de son pays et sera ainsi telle une épée face à la corruption et les corrupteurs, a déclaré mercredi le chef d’état-major devant les cadres et les élèves de l’Académie militaire de Cherchell. Aucun espoir pour que la corruption persiste dans notre pays. Point d’horizons aux corrupteurs et notre pays reprendra son chemin de nouveau sur des fondements solides où la loi règnera et la légitimité constitutionnelle prévaudra », a-t-il assuré, rappelant, à cet effet, que « des instigateurs de la bande et leurs complices ont tenté, durant des années, de tuer l’espoir dans les esprits des Algériens ».« Je sais pertinemment que vous, élèves de l’Académie, représentez le pilier de l’ANP et la réserve de son avenir prometteur. Aussi, vous devez réaliser que nous avons prédit depuis 2015, les dessous d’un complot qui se tramait contre l’Armée, contre notre patrie l’Algérie, à travers les tentatives des instigateurs pour tuer l’espoir dans les esprits des Algériens et d’étouffer tous les dévoués parmi les fils de cette patrie, qui représentent un danger sur les intérêts de la bande avec ses têtes connues par tous, ses bras qui s’étendent et ses réseaux qui s’infiltrent dans les articulations des institutions de l’Etat et de la société », a-t-il soutenu. Gaïd Salah a souligné également que « cette bande a agi et ne cesse d’agir avec haine, voire avec connivence avec des entités connues pour leur hostilité traditionnelle envers notre pays, je dis, afin d’établir les fondements de la corruption dans notre pays, consolider ses liens et en faire une rampe de lancement d’où seront lancées des attaques contre l’Algérie sur les plans économique, social, culturel, voire sécuritaire ».

Rédaction

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles