14 C
Alger
dimanche 29 novembre 2020

Financement de la campagne électoral de l’éx président déchu: la cour d’alger poursuit le procès

Doit Lire

Enseignement supérieur-Syndicats: Préparer la rentrée universitaire 2020/2021

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, a annoncé, samedi, la tenue, à partir de la semaine...

Covid19: 1044 nouveaux cas 622 guérisons et 21 décès

Mille quarante-quatre 1044 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 622 guérisons et 21 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en...

Start-up-TIC: Huawei récompense les meilleurs étudiants algériens

Une vingtaine d'étudiants de différentes universités algériennes ont bénéficié d'une formation dans le cadre de la 6ème édition du programme de développement...

Covid19: Djamel Belmadi et Kheireddine Zetchi testés positifs

Le sélectionneur de l'équipe nationale, Djamel Belmadi, a été testé positif au Covid-19, a indiqué samedi la Fédération algérienne de football FAF,...

La Cour d’Alger a repris, dimanche après-midi, les audiences du procès des accusés impliqués dans les deux affaires relatives au montage automobile et au financement occulte de la campagne électorale pour la Présidentielle d’avril 2019, et ce après le rejet de la demande introduite par le collectif de défense, relative à la non compétence et à la jonction des deux affaires.Le Collectif de défense des deux anciens Premiers ministres, Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia a invoqué des exceptions de procédure pour demander à ce que leurs mandants soient jugés au niveau de la Haute Cour de l’Etat (non encore créée), et ce conformément à l’article 177 de la Constitution, le quel stipule que cette Cour « est instituée pour connaitre des actes pouvant être qualifiés de haute trahison du président de la République, des crimes et délits du Premier ministre, commis dans l’exercice de leur fonction ».Dans le même sillage, le Collectif de défense des autres accusés dont des ministres, d’anciens cadres du ministère de l’Industrie et des hommes d’affaires ainsi que l’accusé Fares Sellal a, également, invoqué des exceptions de procédure pour l’abrogation de la décision de jonction des deux affaires montage automobile et financement occulte de la campagne électorale.

APS

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Enseignement supérieur-Syndicats: Préparer la rentrée universitaire 2020/2021

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, a annoncé, samedi, la tenue, à partir de la semaine...

Covid19: 1044 nouveaux cas 622 guérisons et 21 décès

Mille quarante-quatre 1044 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 622 guérisons et 21 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en...

Start-up-TIC: Huawei récompense les meilleurs étudiants algériens

Une vingtaine d'étudiants de différentes universités algériennes ont bénéficié d'une formation dans le cadre de la 6ème édition du programme de développement...

Covid19: Djamel Belmadi et Kheireddine Zetchi testés positifs

Le sélectionneur de l'équipe nationale, Djamel Belmadi, a été testé positif au Covid-19, a indiqué samedi la Fédération algérienne de football FAF,...

AADL2: L’opération du choix des sites commence ce samedi

L'Agence nationale pour l'amélioration et le développement du logement AADL a consacré 15 sites dans 4 wilayas aux souscripteurs concernés par le...