20 C
Alger
vendredi 27 novembre 2020

Exportations hors-hydrocarbures: Beaucoups de discours trés peu d’actions

Doit Lire

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a affirmé, vendredi depuis Biskra, que la promotion des exportations hors-hydrocarbures est tributaire de la mise en place d’une stratégie claire dans chaque filière.

Dans une rencontre avec des opérateurs économiques locaux à la salle des réunions au Musée régional du moudjahid Mohamed Chaâbani au chef-lieu de la wilaya, le ministre a indiqué que la stratégie d’exportation du surplus des productions nationales dans plusieurs filières, telles les dattes, les légumes, les fruits et le ciment, doit découler d’un dialogue sérieux entre toutes les parties prenantes, et ce de l’opération de production jusqu’à l’exportation. Les dialogues et les rencontres qui regrouperont les ministères du Commerce, de l’Industrie, de l’Agriculture et Développement durable et des Transports, l’ensemble des offices nationaux, ainsi que les affiliés aux filières de production, permettront d’examiner l’avenir de chaque filière et de mettre en place de véritables solutions, en vue d’exporter le surplus de la production, loin de toute action individuelle et anarchique. Relevant que le produit algérien dans tous les domaines dispose de capacités compétitives, M. Rezig a précisé qu’avec l’existence d’une abondance dans la production, il est possible d’ouvrir de nouveau marchés vers l’Europe et les pays du Golfe, avec un impératif changement de vision vis-à-vis des marchés africains, étant un espace auquel le produit national accéder.

Nassima A

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Sahara Occidentale-Maroc: L’Union Africaine interpellée pour punire le Makhzen

La République arabe sahraouie démocratique RASD a appelé de nouveau, l’Union africaine UA à prendre des mesures plus fermes face à la...