Eniem Tizi Ouzou: appel au président de la République pour sauver l’entreprise

0
71

Le Forum FCE estime que plus de 20% des employés de la filière ont été mis au chômage tout en soulignant que ce taux est appelé à augmenter dans le cas où des mesures urgentes ne sont pas prises par les pouvoirs publics, au moins, pour stopper la dégradation de la situation en attendant de redynamiser le secteur productif dans le cadre d’un plan de redressement économique ambitieux et réaliste. En premier lieu, le FCE propose de sursoir la note de l’ABEF dans sa disposition relative au différé de paiement: « Le Forum s’est interrogé sur le champ d’application de ladite note qui a imposé de nouvelles exigences en matière d’importation des inputs, qui a ciblé les producteurs et exclu les importateurs des produits finis. Ce paradoxe encourage l’importation des produits au dépend de la production locale, ainsi que le renforcement de l’informel qui pèse déjà sur notre économie et sa compétitivité.En outre, il est nécessaire, poursuit le FCE, de libérer les autorisations d’importations des kits CKD/SKD en attendant la mise en place d’un nouveau dispositif pertinent, mieux réfléchi, adapté à la situation de chaque activité et incitatif de manière différenciée en fonction des efforts de chaque entreprise dans le progrès d’amélioration du taux d’intégration. Le FCE a affiché sa disposition à engager une réflexion globale, en concertation avec les pouvoirs publics et des opérateurs économiques, sur la situation des entreprises en difficultés afin de juguler le problème de la mise au chômage des travailleurs dont les conséquences seront très graves pour la stabilité sociale qui est nécessaire pour un redressement de l’économie nationale dans les mois et les années à venir.

N.A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here