17 C
Alger
lundi 26 octobre 2020

Enfance : plus de 1 000 signalements d’enfant en danger

Doit Lire

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Ghania Eddalia a affirmé, samedi, que 1.041 signalements d’enfants en danger avaient été reçus et traités, suite auxquels 428 mesures ont été prises, à l’amiable, par les autorités de tutelle, au profit de l’enfant ou de la famille, durant l’année 2018 et au 1er trimestre de l’année en cours.

Supervisant la célébration de la Journée mondiale de l’enfance à l’école de musique Abdelkrim Dali de Kouba Alger, sous le slogan « Une Enfance sûre…Un avenir prospère », Mme Eddalia a précisé que dans le cadre du mécanisme de signalement et de relance du rôle des équipes d’intervention en milieu ouvert, à travers l’ensemble des wilayas du pays, en vue de suivre et d’accompagner l’enfant, « 1041 signalements ont été enregistrés, reçus et traités ainsi que 5.889 enquêtes sociales réalisées dont 1.041 recherches sociales ayant trait aux signalements de situation d’enfants en danger, avec la prise, à l’amiable, de 428 mesures au profit de l’enfant ou de la famille, pour lever le risque ». Elle a souligné, à cet égard, le souci de son secteur de prendre en charge les signalements, de collecter et évaluer toutes les informations, et de prendre des mesures rapides, pour assurer la prise en charge socio-judiciaire de l’enfant et son implication ainsi que sa famille dans la prise des mesures visant sa protection, rappelant, en outre, les efforts de création et de réactivation des lignes vertes pour le signalement des cas de violence et de situations sociales difficiles, à savoir les numéros verts du ministère 15-27, celui de la Sûreté nationale, dédié aux cas de signalements 104, les numéro de secours 17 et 15-48, outre le numéro de la Gendarmerie nationale 10-55 ainsi que celui de l’Organe national de la protection et de la promotion de l’enfance 1111.

Yasmine B

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Finance islamique: La banque CPA lance neuf produits

Le Crédit Populaire d'Algérie CPA a lancé dimanche la commercialisation de neuf 9 produits de la finance islamique au niveau de son...