Élection présidentielle: Algérie en marche

0
143

Alger. 8h00. Le calme est de mise dans toute la capitale. Quelques citoyens accompagnés de leurs enfants munit des drapeaux nationale, donnent d’emblée les premiers signes d’une marche qui se différencie des précédente. C’est la grasse matinée qui permettra de récupérer l’énergie dépensée la veille des élections présidentielles le 12 décembre. Les visages souriants montrent que les Algériens se reconnaissent et se respectent mutuellement. Chacun est libre de voter ou de ne pas voter.

11h00. Rue Hassiba Ben Bouali. Nous nous rendons dans école primaire pour nous informer de la situation des élections au niveau des bureaux de votes. Une jeune fille surveillante nous accueille,bien vaillamment.  » l’école est reservée uniquement pour les femmes. mais si vous voulez, Il y a une autre école juste à côté pour les hommes pour votez ». On compte une dizaine d’enveloppes des votants au maximum. De prime a bord, l’on s’interroge sur la question de la mixité. Qui a décidé de séparer les centres de votes pour hommes femmes alors que l’on parle depuis la nuit des temps du respect de la citoyenneté sans distinction de sexe et de couleurs ? De quelle côté peut on analyser ce retour de manivelle que l’on pensait revolu à jamais ?. Nou s nous rendons dans une autre école à 200 mètres. Le chef du centre nous exige l’ordre de mission au lieu de la carte presse en bonne et du forme.pourtant, la chef du centre a tout dit avant de lui poser la fâcheuse question sur le nombre votant jusqu’à a 11h30.  » Non je ne donne pas cette information sans présentation de l’ordre de mission. Je suis chef de centre.je connais le fonctionnement de l’administration » nous dit -elle. C’est ce qui nous intéresse comme informations en terme formation et compétences des agents qui veillent au travail pour lesquelles ils sont payés,

11h30. Rue hassiba Ben Bouali. Proximité de la place de la presse. Un cordon de sécurité important bloque la marche. Les centaines de marcheurs, montent du côté de la rue Victor Hugo pour rejoindre la rue didouche mourad et Khelifa Boukhalfa. Des milliers de citoyens qui marchent et scandent des slogans contre le vote.  » ils nous ont ramené 5 chacals et ils nous disent allez votez »,  » Ulach lvote, Allah akbar, pas de vote. Au fur et à mesure que l’on s’approche de la rue didouche mourad mourad’ place audin’ est bloquée par des dizaines de milliers de marcheurs qui reviennent avec les mêmes slogans.

Les médias ont faillit à leurs missions de service public

 » Les chaînes de télévisions et radios ainsi que les journaux ne voient et ne couvrent que les bureaux de votes de tout le pays. Sauf la marche du peuple qui refuse le mépris et boycotte le vote qu’on ne voie pas. Cela prouve que le système politique est contre la légitimité politique et la transparence dans tout le processus politique et démocratique » a-t-on regretté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here