8 C
Alger
samedi 31 octobre 2020

Ecoles privées: Forte demande pour la formation des langues étrangères et artistiques

Doit Lire

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Tout en s’engageant à respecter le protocole sanitaire, après un confinement de 7 mois, Les cours dans les écoles de formations privées reprennent  à raison de 50%.

M Ikhataben Khaled, artiste manager, directeur de l’école de la République des Arts souligne « Nous avons une forte demande des jeunes qui veulent se former dans plusieurs disciplines artistiques. C’est la raison pour laquelle, nous préparons l’ouverture d’une deuxième école, afin de satisfaire les besoins», a-t-il indiqué. Répondant à une forte aspiration de la jeunesse en quête   formation artistiques et également dans les langues étrangères, cours de soutiens scolaires, et les formations artistiques toutes disciplines confondues, dont la peinture, la musique, le théâtre et plus   toutes les catégories scolaires et universitaires. De son côté, Samir Goubrid, directeur de l’Institut Progess School PS  qui se prépare tout de même à l’ouverture d’un deuxième établissement à Alger, affirme « Nous avons une forte demande en matière de formation des langues étrangères, notamment l’Anglais et le Turque qui enregistre de plus en plus  un engouement pour la Turquie », selon M Goubrid qui n’a pas manqué de souligner que les prix sont bien étudiés de manière à rendre la formation accessible au large public. Tenant compte de l’évolution démographique et les besoins pour l’ouverture sur le monde universelle, plusieurs écoles de formations privées s’apprêtent à lancer de nouvelles écoles, afin de satisfaire la demande des jeunes filles et garçons à Alger.

A.C

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Covid-19: 9 wilayas concernées par les mesures de confinement

Le nombre de wilayas concernées par les mesures de confinement partiel à domicile, dans le cadre de la prévention contre la pandémie...