21 C
Alger
samedi 31 octobre 2020

Du 4éme au zéro pouvoir

Doit Lire

Accidents de la route : 20 décès et 308 blessés

Vingt 20 personnes ont trouvé la mort et 308 autres ont été blessées dans des  accidents de la circulation survenus à travers...

Turquie-Grèce: Plus de 26 morts et 800 blessés dans un seisme de 7 sur l’échelle de Richter

Des secouristes tentaient samedi matin, à la lueur de lampes frontales, de retrouver des survivants dans les décombres d'immeubles effondrés dans l'Ouest...

Dr Saïd Chabani : «On doit bien écouter pour bien communiquer»

Docteur en sciences de l’information et de la communication Université d’Aix-Marseille III, Saïd Chabani, revient sur les principaux éléments appliqués dans la...

Amendement de la constitution : Le mouvement Ibtykar rejette le référendum

Le respect des différences de visions, font partie de la vie politique du pays et de tous les pays du monde. Tenu...

« Le silence devient un péché lorsqu’il prend la place qui revient à la protestation ; et, d’un homme, il fait alors un lâche ». -Citation Abraham Lincoln

La première déclaration décevante contre la presse nationale qui a été qualifié de tous les maux par le président déchut était « Tayabat El Hammam ». Il a fallu du temps pour se racheter devant, mais aussi il a placé des ministres qui ont fermés des journaux pour avoir fait leurs travail.  La manne financière de la publicité a profité aux journaux de fakhamatouhou. D’autres le disent autrement « Hafidhahou Ellah » comme s’ils vivent dans un Royaume. S’exprimant en aparté, un des directeurs d’un journal, l’a si bien résumé. « On ne sait pas si l’on vit dans une République de Royaume, ou Royaume de la République ». Quelques jours après sa nomination au poste de DP, ce dernier a changé de discours. c’est un autre personnage. Sur le plan officiel, Azzedine Mihoubi, Ministre de la communication, avait organisé Il y a quelques années, un séminaire sous le thème « le 5é pouvoir ». cela veut dire, il y a régression du 4é au 5é pouvoir.  Difficile de continuer d’écrire ce pseudo édito. Par respect à la mémoire des 126 journalistes Algériens qui ont combattu le terrorisme au prix de leurs vies, afin de faire le travail de journalistes libres et indépendant de toutes pressions. Aujourd’hui, l’autocensure est devenue plus grave encore que la censure. Un simple chef de rubrique, peut rejeter et ne pas passer telle ou telle informations et articles qui dérange. Et pourtant, la pratique du journalisme, et faite justement pour déranger, informer, dénoncer et parler des trains qui arrivent en retards et non pas de ceux qui arrivent à temps.  Aujourd’hui, la presse nationale est réduite au silence et aux articles de complaisances. Aujourd’hui, la presse nationale, est réduite aux simples entreprises qui attendent la page de la publicité pour payer les employés, et ce, pour ne pas dire les journalistes qui font l’actualité. Silence. La presse nationale est victime de soumission qui vient des des régimes corrompus et règne de la médiocrité.

A.C

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Accidents de la route : 20 décès et 308 blessés

Vingt 20 personnes ont trouvé la mort et 308 autres ont été blessées dans des  accidents de la circulation survenus à travers...

Turquie-Grèce: Plus de 26 morts et 800 blessés dans un seisme de 7 sur l’échelle de Richter

Des secouristes tentaient samedi matin, à la lueur de lampes frontales, de retrouver des survivants dans les décombres d'immeubles effondrés dans l'Ouest...

Dr Saïd Chabani : «On doit bien écouter pour bien communiquer»

Docteur en sciences de l’information et de la communication Université d’Aix-Marseille III, Saïd Chabani, revient sur les principaux éléments appliqués dans la...

Amendement de la constitution : Le mouvement Ibtykar rejette le référendum

Le respect des différences de visions, font partie de la vie politique du pays et de tous les pays du monde. Tenu...

Sécurité Alimentaire: Les pays d’afrique se concertent

Les pays africains participants à la Conférence régionale pour l'Afrique, organisée par l'ONU/FAO pour l'alimentation et l'agriculture, se sont engagés à intensifier...