Droits de l’Homme: les droits commencent par le respect de lois de la République

0
54

Le ministre de la Communication, Porte parole du Gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi, a affirmé, samedi à Alger, que l’attachement de l’Algérie au respect et à la promotion des droits de l’Homme était “un principe de base de sa politique interne et de ses relations internationales”.

“L’attachement de l’Algérie au respect et à la promotion des droits de l’Homme est l’un des principes de base de sa politique interne et de ses relations internationales, et ce, partant des préceptes de notre noble religion qui a érigé l’Homme au rang de Successeur d’Allah sur terre, et de son engagement vis-à- vis des chartes qu’elle a ratifiées”, a indiqué le ministre dans une allocution à l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme, organisée sous le slogan “Les jeunes défendent les droits de l’Homme. Pour le ministre, cette journée internationale des droits de l’Homme est une bonne occasion pour saluer la teneur du discours d’investiture de M. Abdelmadjid Tebboune, président de la République, dans lequel il a mis en exergue le grand intérêt qu’il accorde aux droits de l’Homme en affirmant que “personne ne subira d’injustice en Algérie. Estimant que “plus de 70 années après l’adoption de la déclaration universelle des droits de l’homme, beaucoup de travail reste à faire pour la communauté internationale en vue de hisser ces droits au niveau de la dignité des hommes là où ils se trouvent, le ministre a rappelé que la célébration de cette journée en Algérie coïncide cette année avec un évènement national important, en l’occurrence la réussite de l’élection présidentielle du 12 décembre dernier.

F.F

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici