14 C
Alger
jeudi 21 janvier 2021

Déchets ménagers: Beaucoup reste à faire pour endiguer le mal

A lire

Malgré les travaux de réalisation de 33 stations de traitement des déchets ménagers au niveau des Centres d’enfouissement techniques CET à travers plusieurs wilayas, l’agence national des déchets AND, enrigistre un retard profond pour endiguer ce mal qui frappe les cités du pays depuis des décennies.

Karim Ouamane souligne que réalisation des stations a nécessité une enveloppe de 7 milliards de dinars, pour réduire les risques que présentent les déchets ménagers pour l’environnement et la santé publique. beaucoup d’argents dépensés, peu de résultat enrigistré. Les travaux de réalisation ont beaucoup avancé, a ajouté le responsable, précisant que 24 stations sur 33 sont d’ores et déjà installées au niveau des Centres d’enfouissement technique et entreront bientôt en service. Ces stations s’inscrivent dans le cadre de la stratégie du ministère de l’Environnement, initiateur du projet avec un financement du Fonds national de l’environnement et du littoral FNEL. Karim Ouamane, avance que son agence veut transformer 1 million de mètres cubes de lixiviats en eau pouvant être utilisée pour l’irrigation des terres agricoles ou servir à d’autres usages, notamment industriel, at-il indiqué à l’agence APS. Ces stations sont réalisées dans 33 wilayas, notamment dans les zones côtières et les Hauts Plateaux à forte densité de population, soumises à de fortes pluies et produisant d’importantes quantités de déchets, autant de facteurs favorisant la production de grandes quantités de lixiviats, a expliqué le responsable. Le projet, lancé en 2018, a été retardé à cause de l’épidémie de Covid-19, mais les efforts vont bon train pour le parachever et livrer toutes les stations au cours de l’année.

Ferhath Fekrach

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles