7 C
Alger
samedi 16 janvier 2021

Covid 19 : Les syndicats de la santé réclament plus de moyens de protections

A lire

Le Syndicat National des Enseignants Chercheurs Hospitalo-universitaires SNECHU, le Syndicat National des Praticiens de Santé Publique SNPSP, le Syndicat Algérien des Paramédicaux SAP et le Syndicat des Médecins Libéraux SML ont tenu une réunion au siège du Syndicat Algérien des Paramédicaux à Alger le 16 juin 2020, pour examiner la situation épidémiologique dans le pays d’une part et pour évaluer les développements sur la scène nationale dans le secteur de la santé, ainsi que les dossiers spécifiques de chaque syndicat d’autre part. Les syndicats présents confirment que l’Algérie traverse toujours une grave crise sanitaire à la suite de la pandémie du COVID-19, obligeant à la vigilance et à la mobilisation de tous pour une gestion plus efficace sur le terrain car nous enregistrons toujours de nouvelles contaminations par le virus SARS-COV-II avec une moyenne de 100 nouveaux cas par jour, et malheureusement aussi, un nombre considérable de décès, en plus du nombre élevé d’atteinte par le coronavirus parmi les professionnels de la santé. Dans ce contexte, les syndicats demandent à la tutelle de mettre tous les moyens nécessaires de travail et de protection à la disposition des professionnels, des deux secteurs public et privé, afin de préserver leur sécurité. Ce personnel de santé issu de tous les corps professionnels qui accomplit son devoir de servir le peuple et la nation avec un dévouement exemplaire depuis le début de l’épidémie.

Généralisation des tests de dépistages

Les syndicats demandent également de généraliser les tests de dépistage du virus Corona dans tous les établissements de santé publics et privés.Dans le même dossier, les syndicats déclarent leur mécontentement de l’attitude du Ministère de la Santé dans la manière dont il gère cette crise en excluant la coordination et en omettant d’impliquer les syndicats représentatifs des différents corps de la santé dans la mise en place, l’exécution et l’évaluation des plan d’action de lutte contre le COVID-19 ; les syndicats de la santé se prononceront après le bilan du COVID-19 sur les insuffisances et défaillances de la gestion de cette crise sanitaire. Dans un autre contexte et afin de classer un dossier qui a été à l’origine de tensions parmi les professionnels de la santé, les syndicats appellent le ministère de la Santé d’octroyer l’indemnité temporaire spéciale COVID-19 que le Président de la République a instaurée au profit de notre secteur comme mesure incitative, à tous les professionnels de la santé sans exception et tiennent à rappeler qu’ils n’ont à aucun moment demandé l’octroi d’une prime spécialement pour la prise en charge des patients atteints de COVID-19.

Amar CHEKAR

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles