15 C
Alger
vendredi 27 novembre 2020

Cour d’Alger : L’ex-chef de la DGSN Abdelghani hamel écope de 12 ans de prison ferme

Doit Lire

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Chacun son temps et sa peine. La chambre pénale de la Cour d’Alger a prononcé, mercredi, une peine de 12 ans de prison ferme à l’encontre de l’ancien Directeur général de la Sûreté nationale DGSN, Abdelghani Hamel, poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation, dont blanchiment d’argent, enrichissement illicite, trafic d’influence et obtention de fonciers par des moyens illégaux.

La chambre pénale a également maintenu l’amende de 8 millions DA. La même instance a prononcé des peines de prison contre les fils de l’ancien DGSN, à savoir: 8 ans de prison ferme pour Amiar, 6 ans de prison ferme pour Chafik et 5 ans de prison ferme pour Mourad. Sa fille Chahinaz a été condamnée à deux 2 ans de prison, dont une année avec sursis. Le tribunal de Sidi M’hamed Alger, avait prononcé, en début du mois d’Avril dernier, une peine de quinze 15 ans de prison ferme contre l’accusé, Abdelghani Hamel, assortie d’une amende de 8 millions de dinars algériens DA. Son fils Amiar Hamel avait écopé d’une peine de dix 10 ans de prison ferme et d’une amende de six 6 millions de DA. Son fils Chafik avait lui été condamné à huit 8 ans de prison ferme et à une amende de 5 millions de DA et son fils Mourad à sept 7 ans de prison ferme et à une amende de 5 millions de DA.

Ferhath Fekrach

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Sahara Occidentale-Maroc: L’Union Africaine interpellée pour punire le Makhzen

La République arabe sahraouie démocratique RASD a appelé de nouveau, l’Union africaine UA à prendre des mesures plus fermes face à la...