Constitution: Abderrezak Mokri défi Ahmed Laraba

0
51

Invité au plateau de la télévision nationale pour débattre le projet de la révision de la constitution,le président du parti MSP lance un défi contre Ahmed Laraba qui a la charge de mettre en œuvre la mouture relative à la révision de la prochaine constitution.” Le projet de la mouture n’est autre que la continuité du projet de l’ancienne constitution établie par Bouteflika.j’invite Ahmed Laraba a venir débattre le projet face-à-face. Ceux qui ont travaillé sur ce projet n’ont aucune base constitutionnelle”, selon Mokri qui fuit les questions des journalistes qui l’ont accablé sur sa position politique vis à vis du hirak et la question de l’armée nationale ou il s’est contrarié de façon incongrue.” Je suis pour la sortie de l’armée pour défendre les pays voisins. Mais à condition d’instaurer le régime parlementaire qui devra donner la légitimité politique”, a-t-il indiqué. Se proclamant comme partie prenante du hirak ou il est présent dans toute les wilayas, alors que les partis politiques sont rejetés depuis le 22 février 2019, le président du MSP s’attaque à tous ceux qui ne partagent pas sa politique. Nostalgique des années 1990 qui ont laissé plus de 200 000 victimes du terrorisme en plus les dégâts matériels et l’isolement du pays à l’échelle internationale, Mokri insiste sur le retour à la déclaration du 1 novembre 1954 qui rassemble tous les Algeriens pour l’indépendance du pays d’un côté, et de l’autre côté, Mokri qui a un seul objectif c’est d’arriver au pouvoir à tout prix, joue son double jeux et revient sur la question de sa déclaration au sujet de la criminalisation de l’utilisation de la Langue française dans les institutions sans pour autant revenir à la réalité que l’Arabe est la première langue officielle du pays depuis l’indépendance nationale. Pis encore, Mokri qualifie la langue de Molière comme cause principale du retard pour le développement de la langue Arabe. Des déclarations subversives en ramenant son idéologie islamiste en allant jusqu’à rapprocher l’abscence des théologiens islamistes avec les experts chargés de présenter la mouture relative à la nouvelle constitution qui reste dans le stade de débat jusqu à sa mise en œuvre.

Omar Chaker

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici