15 C
Alger
vendredi 27 novembre 2020

Conflit Sahraouis Maroc: L’union Africaine UA examine le dossier

Doit Lire

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Le président de la Commission de l’Union africaine UA, Moussa Faki, a exprimé sa profonde préoccupation suite aux derniers développements au Sahara Occidental occupé, insistant sur le règlement du conflit sahraoui en tant que question de décolonisation.     

Lors de son audience avec l’ambassadeur sahraoui en Ethiopie et représentant permanent auprès de l’UA, Lamine Abaali, au siège de la Commission à Addis Abeba, M. Faki a exprimé sa profonde préoccupation suite aux derniers développements survenus dans la région d’El Guerguerat, qu’il suit de près. La cause sahraouie a trop duré d’où l’impératif de son règlement en tant que question de décolonisation en premier lieu, tout en en appuyant les efforts de l’ONU dans ce sens. Le président de la Commission de l’UA a présenté, par ailleurs, ses remerciements au Président Brahim Ghali, ainsi qu’à la partie sahraouie pour l’exposé détaillé présenté sur la situation en République arabe sahraouie démocratique RASD.

Retour aux origines du conflit

A l’entame de la rencontre, l’ambassadeur sahraoui a présenté un exposé détaillé sur les derniers développements  de la question sahraouie, au regard du retour de la confrontation armée entre la RASD et le Maroc, mettant en exergue  les causes à l’origine de la décision du retour à la lutte armée près de 29 ans après le cessez-le-feu. Pour le diplomate sahraoui, l’obstination et l’intransigeance du Maroc, son mépris de la légalité internationale et son obstruction du processus de paix mené par les Nations Unies et l’Organisation de l’Unité africaine OUA au Sahara Occidental sont les principales raisons du retour de la guerre dans la région, outre l’inaction et le laxisme de l’ONU face aux entraves marocaines, sous toutes ses formes, visant à outrepasser le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination,  à ses violations répétées des droits de l’homme dans les territoires sahraouis occupés et au pillage de leurs richesses naturelles.

Mohamed Yalaoui

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Sahara Occidentale-Maroc: L’Union Africaine interpellée pour punire le Makhzen

La République arabe sahraouie démocratique RASD a appelé de nouveau, l’Union africaine UA à prendre des mesures plus fermes face à la...