19 C
Alger
samedi 24 octobre 2020

Casser le tabou

Doit Lire

Religion: Les associations et zaouias invités à consolider l’unité du peuple

Le conseiller du président de la République chargé des zaouias et des associations religieuses, Aissa Belakhdar, a appelé samedi à Alger à...

Cessez-le-feu en Libye: La france salue les parties concernées

La France salue la signature d’un accord de cessez-le-feu entre les Parties libyennes, a-t-on indiqué dans le site de l'ambassade de france...

Révision de la Constitution: L’Algérie nouvelle commence par le vote du 1 novembre 2020

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, samedi à Oran, que la priorité...

Oran: 23 enfants opérés en chirurgie scoliotique

 Quelque 23 enfants et adolescents souffrant de scoliose, ont été opérés au cours de la période du confinement sanitaire, au niveau de...

Il existe plusieurs tabous à casser pour aller de l’avant, à commencer par le tabou d’aimer en silence, le tabou de dire la vérité, le tabou d’oser, le tabou de dire ce que l’on veux, on pense et ressens tout simplement. Quoique tu fasse, tu es critiqué à tort et travers. Si tu parle pourquoi,si tu ne dit rien pourquoi. Si tu reste seul pourquoi, si tu es célibataire pourquoi surtout si tu dépasse 40 ans et plus. Tout est tabou dans notre pays. Le poids de la religion, le poids de la tradition, le poids de la famille, de la cité du village etc, tout est tabou dans notre pays. Tu es riche tu deviens important par rapport à ton argent et non pas ta valeur morale et humaine . Si tu n es pas riche pourquoi. tu n es pas riche comme les autres. Tout est tabou. Si tu es kabyle pourquoi, si tu es chaoui pourquoi, si tu es arabe pourquoi, si tu es tergui, chenoui pourquoi. Tu es algérien pourquoi ton passeport n’est pas respectée aux frontières etc. Si tu es au pouvoir pourquoi, si tu ne l’est pas pourquoi. Et Si chacun s’occupe de ses oignons, n’est ce pas mieux pour tous, au lieu de regarder la bosse de l’autre chameau ?. Cassons les tabous que nous vivons nous même dans notre subconscient, si l’on veux vivre en harmonie avec nous nous-mêmes. Il est temps de nous libérer de notre propre prison et préjugés et voire le monde ouvert avec tout ces défauts et qualités. Aimer et respecter son prochain, paraît le meilleur remède pour être soi-même. N’est ce pas tout est culturel, comme l’oxygène que nous respirons ?

A.C

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Religion: Les associations et zaouias invités à consolider l’unité du peuple

Le conseiller du président de la République chargé des zaouias et des associations religieuses, Aissa Belakhdar, a appelé samedi à Alger à...

Cessez-le-feu en Libye: La france salue les parties concernées

La France salue la signature d’un accord de cessez-le-feu entre les Parties libyennes, a-t-on indiqué dans le site de l'ambassade de france...

Révision de la Constitution: L’Algérie nouvelle commence par le vote du 1 novembre 2020

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, samedi à Oran, que la priorité...

Oran: 23 enfants opérés en chirurgie scoliotique

 Quelque 23 enfants et adolescents souffrant de scoliose, ont été opérés au cours de la période du confinement sanitaire, au niveau de...

Transport: Un wagon de train chargé de phosphate déraille à Skikda

L'un des 15 wagons d'un train transportant le phosphate a déraillé vendredi, au lieu dit pont des cavaliers "Jisr El Foursane" dans...