30 C
Alger

Boudouaou: Sonelgaz exige la carte grise pour réparer une ligne électrique

Doit Lire

Examen du baccalaureat: 9 personnes impliqués dans la fuite des sujets

Plusieurs juridictions ont prononcé mercredi des peines d'emprisonnement d'un à deux ans et des amendes de 50.000 à 500.000 Da à l'encontre...

Accidents de la circulation: 22 décès et 1259 blessés en une semaine

Vingt-deux 22 personnes ont trouvé la mort et 1259 autres ont été blessées dans plusieurs accidents de la circulation survenus à travers...

Examen du Baccalauréat: La fuite des sujets reviennent encore cette année

La Justice a prononcé, lundi, des peines d'emprisonnement pour des faits liés à la fuite des sujets de l'examen du baccalauréat ou...

Rentrée Scolaire: Djerad attend le feu vert du comité scientifique

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a déclaré, dimanche à Annaba, que la date de la rentrée scolaire 2020-2021 sera fixée suivant les...

Cela s’est passé  mardi passé à la cité El Bossor dans la commune de Boudouaou. Un engin qui a été de passage à la cité, a dû couper une des lignes de l’électricité au point de créer une atmosphère de peur noire pour les habitants et les passagers. Un atelier de réparation est fermé depuis pour défaut de réparation de la ligne. L’agence Sonelgaz a exigé en contrepartie  le payement d’une somme de 10.000 DA pour la réparation d’une ligne qu’il n’est nullement responsable. «  Les agents de Sonelgaz ont exigé la présentation de la carte grise du camion de passage et qui se trouve à l’origine du dégât. J’ai noté le matricule du camion, mais, ils ont exigé la carte grise. Comment faire pour avoir la carte d’un passager en fuite ? »  a  déploré le propriétaire de l’atelier. A l’arrêt de depuis plusieurs jours en plus des réclamations des clients qui insistent sur la récupération de leurs machine, le propriétaire ne sait plus à quel sain se vouer. Coincé entre l’exigence de reprendre son activité qui dépend de la ligne haute tension d’une part et d’autres part, présenter la carte grise d’un passager en fuite, et celle de subvenir aux besoins quotidiens de sa famille, trainé dans la poudre en plus du coronavirus qui limite les déplacements et les contacts, Mohamed Okba vie du jour au jour, tout en appelant l’agence Sonelgaz d’intervenir pour réparer une erreur, dont il n’est pas responsable ni de près ni de loin.

M.Y              

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernières Articles

Douanes: 306 affaires du contentieux et saisi de près de 100 millions DA de marchandises

Les services des Douanes de la division des voyageurs au niveau de l'aéroport international d'Alger ont saisi, entre début janvier et le...

Covid-19: 160 nouveaux cas 102 guérisons et 4 décès

Cent soixante 160 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 102 guérisons et 4 décès ont été enregistrés durant les dernières 24h00 en Algérie.

Harraga: 755 personnes sauvés en quelques jours

Les unités des Garde-côtes ont sauvé quelques 775 personnes en dangés, lors de plusieurs opérations effectuées les 20 et 25 septembre...

L’ONU appelle à l’arrêt des hostilités en Libye

L'ONU a appelé à l'arrêt immédiat des hostilités qui ont éclaté entre deux groupes armés à Tajoura, banlieue est de la capitale...

Afrique: Le Mali salue les efforts de paix engagées par l’Algérie

Le leader du mouvement malien M5, l'imam Mahmoud Dicko, a salué, samedi, les efforts de l'Algérie en faveur du règlement de la...