13 C
Alger
vendredi 22 janvier 2021

Beni Maouche: Squattage du trottoir et mépris des habitants

A lire

Des dizaines d’habitants de la cité Ibouhamadhanes, cne beni maouche à béjaia, dénoncent le mépri et le squattage du trottoir par un exploitant d’une firme voisine. « En plus du squattage du trottoir en bétonnant des dizaines de mètres, la distance réservée à cette effet par les services concernés de la commune, le propriétaire de cette firme affiche un mépris déplorable en qualifiant les habitants de manque d’éducation », a-t-on regretté. Abusant probablement de son statut, le hadj privé  qui devrait être juste avec sois en aménageant la culture et l’esprit du bon voisinage a versé plusieurs camions de grands tonnages de pierres, afin de remplir le vide qui sépare le mur de sa firme avec la route en plus du talus en béton qu’il a réalisé pour empêcher tout stationnements et  mouvements des passagers. « Les services concernés de la commune, lui ont bien expliqué l’exigence de respecter la loi de  l’urbanisme, mais, ce dernier n’a pas tenu compte », a-t-on regretté. Les habitants n’ont pas manqué de penser et décider l’envoi d’une pétition aux autorités locales et de la wilaya de béjaia, afin  d’attirer leurs attentions sur les dépassements et y remédier à la situation. Composé essentiellement de retraités et de travailleurs à très faibles revenus qui habitent dans des logements sociaux, les familles ont relevé un sentiment d’injustice flagrant et un mépris inadmissible à leurs égards. En 2020, on est encore dans l’ésprit « chacun fait sa loi ».  

Ferhath F       

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles