8 C
Alger
mardi 24 novembre 2020

Bejaia : La 18éme fête des figues de Beni Maouche aura lieu du 5 au 7 novembre

Doit Lire

Covid19: 1005 nouveaux cas 627 guérisons et 19 décès

Mille cinq 1005 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 627 guérisons et 19 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en...

Covid-19-Education: Benbouzid écarte l’idée de la ferméture de toutes les écoles

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a affirmé, lundi à Alger, que les...

USM Alger: Benaraïbi Bouziane remplace François Ciccolini

Le technicien Benaraïbi Bouziane a été désigné entraîneur en chef de l’USM Alger, en remplacement du Français François Ciccolini, limogé dimanche, a...

Covid19-Hôpital Thenia : SOS du personnel médical

Enregistrant une très forte pression ces derniers jours et  semaines, les personnels soignants, médecins, infirmiers et plus se sont retrouvés dans l’obligation...

La 18é fête de la figue sèche de Beni maouche, aura lieu du jeudi 5 au samedi 7 novembre 2020 au mini complexe sportif Cherif Hamia de beni maouche à Béjaia. Autorisée  finalement par le wali de Béjaia, sous condition de respecter le protocole sanitaire, et ce, afin de faire face à la propagation de la pandémie de la covid 19, cet évènement annuel verra la participation de plus de 80 exposants entre producteurs de la région, dont Beni Djelil, Beni Chebana, Beni Ourtilane, Seddouk et plus qui vont enrichir la fête avec des produits du terroir. Retardée de plus de un mois en raison du coronavirus qui a chamboulé tous les programmes, cet évènement agricole de 2020 a enregistré une production plus au moins importante par rapport à la production de l’année précédente 2019. Les prix devront varier entre 1300 et 1600Da/Kg le produit du premier choix.  Le label de ce produit qui a accompagné des générations depuis, est toujours confronté à la problématique de la distribution et de l’exportation, tout en sachant que la figue de Beni maouche, et revendue par d’autres marques est pays, a-t-on regretté de nombreux consommateurs. Mouloud Allek, universitaire en Allemagne, et un des premiers journalists de la radio nationale  chaine2 qui a fait la promotion de ce produit du terroir en  2005/2006, revient sur le produit. « Je vie et je travaille en Allemagne depuis des années. Je veux bien trouver ce produit de Beni maouche dans le marché Allemand, mais, malheureusement, il est introuvable dans tous le marché Européen, et ce, malgré sa qualité et label ne serait-ce par solidarité, mis, l’on achète des figues d’autres pays qui sont de moindre qualité que la figue de Beni maouche que je connais bien », a-t-il souligné. Manquant terriblement de moyens et plan de communication et marketing, afin de faire valoir sa place dans le marché national et international, ce produit du terroir, devra bien trouver un jour ou l’autre, tout son mérite pour l’inscrire dans les programmes de développements économiques locale, régional et également, comme valeurs ajoutée un tant soit peu au PIB au niveau national.  

Amar CHEKAR    

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 1005 nouveaux cas 627 guérisons et 19 décès

Mille cinq 1005 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 627 guérisons et 19 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en...

Covid-19-Education: Benbouzid écarte l’idée de la ferméture de toutes les écoles

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a affirmé, lundi à Alger, que les...

USM Alger: Benaraïbi Bouziane remplace François Ciccolini

Le technicien Benaraïbi Bouziane a été désigné entraîneur en chef de l’USM Alger, en remplacement du Français François Ciccolini, limogé dimanche, a...

Covid19-Hôpital Thenia : SOS du personnel médical

Enregistrant une très forte pression ces derniers jours et  semaines, les personnels soignants, médecins, infirmiers et plus se sont retrouvés dans l’obligation...

Blida-Covid-19: plus de 17% des personnels soignants de l’hôpital Franz Fanon contaminés

Les résultats préliminaires d'une étude menée par le service d’épidémiologie à l'Etablissement hospitalier universitaire Frantz Fanon de Blida, ont fait ressortir un...