13 C
Alger
samedi 16 janvier 2021

Aymen Benabderrahmane: » L’Algérie dispose de réserves de change appréciables »

A lire

L’Algérie dispose de réserves de change appréciables et très acceptables qu’elle s’emploie à préserver à travers les mécanismes de réduction des importations mis en place, a indiqué lundi le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane.

L’Algérie s’emploie à empêcher l’érosion de ses réserves de change qui sont actuellement à un niveau très acceptable à travers des mécanismes de réduction des importations et de contrôle de la surfacturation, a déclaré le ministre, à l’issue de l’adoption de la loi de règlement budgétaire 2018 au Conseil de la nation, en réponse aux journalistes qui l’interrogeaient sur les rapports d’institutions internationales faisant état d’une forte érosion des réserves de change de l’Algérie à la fin de l’année en cours. M.Benabderrahmane a, dans ce contexte, fait savoir que le total des crédits destinés à l’économie nationale s’élevaient à 10.913 milliards de DA, dont 85% accordés par des banques publiques et 14,5% par des banques privées. Le ministre a également annoncé l’émission de nouveaux billets de banque qui seront en circulation début 2021. Au sujet des bureaux de change, il a dit que leur ouverture aux résidents était une procédure illégale qui ne peut être mise en œuvre car, selon lui, les bureaux de change sont destinés principalement aux étrangers. Concernant les entreprises publiques en difficulté telles que ENIEM, M. Benabderrahmane a mis en avant le mécanisme mis en place par l’Etat pour les accompagner à travers un nouveau cahier des charges et selon de nouveaux indicateurs de performance.

Nassima A

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles