26 C
Alger
mercredi 21 octobre 2020

Audiovisuel: Amar Belhimer active pour réguler les chaînes de télévision privées

Doit Lire

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Biens immobiliers: Les paramètres de cessions des valeurs vénales fixés

Les paramètres de détermination de la valeur vénale dans le cadre de la cession des biens immobiliers appartenant à l'Etat et des...

Justice: Le proces en appel de Tahkout reporté au 28 octobre

La Cour d’Alger a décidé mercredi le report au 28 octobre en cours du procès en appel de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout...

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a souligné dimanche que l’une des tâches majeures du plan d’action du secteur consiste à réguler et à organiser l’activité des chaînes de télévision privées, affirmant que cette urgence est dictée par le traitement de l’actualité nationale subjectif et contraire à la déontologie, observé par certaines chaînes.

L’urgence de réguler cette activité est dictée par le traitement subjectif et contraire à la déontologie, voire subversif, de certaines chaînes privées à l’encontre de notre pays,  a-t-il déclaré dans un entretien accordé au quotidien El Watan. Une démarche qui permettra l’encadrement des chaînes de télévision privées par la loi algérienne et contribuera aussi à l’amélioration de l’exploitation des capacités du satellite Alcomsat 1, a-t-il estimé. Il a expliqué, à ce titre, que la révision de la loi organique sur l’information va inévitablement engendrer la révision de la loi relative à l’audiovisuel, notamment en ce qui concerne l’élargissement du champ audiovisuel au privé pour englober les chaînes à caractère général et non plus +thématiques+, comme elles sont injustement qualifiées aujourd’hui. M.Belhimer a fait savoir, à ce propos, que ces chaînes de télévision privées, au nombre de cinquante 50 et qui s’adressent au public algérien, sont régies par le droit étranger. Six 6 chaînes seulement ont bénéficié d’une accréditation provisoire pour l’ouverture de bureaux de représentation en Algérie, a-t-il précisé, rappelant à ce sujet que ces accréditations ne représentent nullement des autorisations pour la création de chaînes de télévision privées.

APS

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Biens immobiliers: Les paramètres de cessions des valeurs vénales fixés

Les paramètres de détermination de la valeur vénale dans le cadre de la cession des biens immobiliers appartenant à l'Etat et des...

Justice: Le proces en appel de Tahkout reporté au 28 octobre

La Cour d’Alger a décidé mercredi le report au 28 octobre en cours du procès en appel de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout...

Révision de la constitution: L’ANP appui le référendum du 1e novembre

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, mercredi à Constantine, que le devoir...