22 C
Alger
lundi 26 octobre 2020

Armes nucléaire: Washington menace Téhéran de nouvelles sanctions

Doit Lire

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a promis dimanche à l’Iran plus d’isolement et de sanctions après la confirmation par Téhéran que la République islamique allait commencer à enrichir de l’uranium à un niveau prohibé, malgré le désaccord de la communauté internationale. Le dernier développement du programme nucléaire iranien conduira à plus d’isolement et de sanctions. Les nations devraient revenir à l’ancienne politique qui interdisait l’enrichissement pour le programme nucléaire iranien.Il s’agissait de la première réponse américaine à l’annonce iranienne dimanche sur l’enrichissement de l’uranium.M. Pompeo doit s’exprimer lundi matin 9h15, 13H15 GMT devant la presse, a annoncé peu après le département d’Etat. Dans quelques heures, l’Iran reprendra l’enrichissement de l’uranium au-dessus de 3,67%, avait annoncé dans la matinée le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, Behrouz Kamalvandi.La décision iranienne de s’affranchir progressivement de certains de ses engagements ne vise qu’à sauver l’accord sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015, assure Téhéran.Par ce texte, l’Iran s’engageait à ne pas se doter de la bombe atomique et à limiter ses activités nucléaires en échange de la levée de sanctions internationales qui asphyxiaient son économie.Sous la présidence Trump, les Etats-Unis ont décidé de sortir unilatéralement de cet accord, décroché par le démocrate Barack Obama.Les autres pays occidentaux signataires de l’accord ont également signifié à l’Iran dimanche leur mécontentement.Londres et Berlin ont appelé Téhéran à revenir sur sa décision et Paris a fait part de sa grande inquiétude, demandant à l’Iran de cesser toute activité non conforme à l’accord sur le nucléaire.

Rédaction

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Finance islamique: La banque CPA lance neuf produits

Le Crédit Populaire d'Algérie CPA a lancé dimanche la commercialisation de neuf 9 produits de la finance islamique au niveau de son...