APN : important sit in pour dénoncer le projet de loi sur les hydrocarbures

0
202

Des dizaines de milliers de citoyens et citoyennes qui ont tenus un important sit-in, ce dimanche devant le siège de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) à Alger, afin de rejeter l’adoption du projet de loi sur les hydrocarbures.  Unis et solidaires, les manifestants ont brandit des pancartes qui montre toute la lassitude de ce projet qui ne devra pas avoir lieu, surtout avec la composante actuelle des députés majoritaires FLN et RND. « Nous n’avons rien à dire sur un débat vide est insensé. Comment voulez-vous répondre à une question qui porte sur une assemblée populaire nationale illégitime. C’est du faux sur le faux », ont déploré un groupe de citoyens et citoyennes qui n’en veulent même pas y discuter du sujet. « Nous vivons sans président et sans gouvernement légitime depuis 5 ans. Nous sommes bien comme ça. Nous ne voulons cautionner une deuxième l’illégitime politique de ce qui nous gouvernent depuis des années », sont-elles ajoutée ces dames cadres supérieure qui ont exprimé un ras le bol de tout ce qui vient de ce gouvernement illégitime rejeté par le peuple. Rassemblée par milliers devant le siège de l’APN, au boulevard Zighout Youcef, les citoyens sont venus par milliers de tous les quartiers et la banlieue de la capitale Alger, afin de réagir à la mascarade.  « Les élus sont sensé défendre l’intérêt général et national.   Les élus actuels ne représentent qu’eux même et n’obéissent qu’aux ordres, au lieu d’assumer leurs mandats en tant que tel » a-t-on déploré, tout au long du sit-in.  Conscient de leurs droits et devoirs constitutionnels, les citoyens évoquent chaque fois, des articles de la constitution qui définit les actions que l’on doit mener dans l’intérêt national ou de ne pas faire au même temps.  Les manifestant ont appelé à soutenir la marché des étudiants chaque mardi, tout en gardant l’élan de la solidarité et détermination jusqu’à l’annulation de ce projet de loi sur les hydrocarbures et le changement du système politique corrompu.

Les éléments de la DGSN présent en force

Habitués aux couleurs bleues des fourgons et tenues des policiers, les citoyens et citoyenne, ne se sentent nullement inquiété ou gêné par la forte présence des éléments qui sont venus pour encadrer le sit-in et faire face à tout dérapage et violence. Des dizaines de fourgons sont stationné tout au long du boulevard Zighoud Youcef, la rue Asselah Hocine et la rue Abane Ramadhan. Fort heureusement, aucune violence ou arrestation n’a été signalée ou constatée sur les lieux, à l’exception de quelques bousculades minimes qui vont dans les habitudes des agents qui interviennent dans la gestion des foules.   

Y.B        

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here