12 C
Alger
mardi 24 novembre 2020

Algérie Télécom: La connexion internet de plus en plus lente

Doit Lire

BEA-FGAR: Convention de garantie des crédits accordés aux PME

La Banque Extérieure d’Algérie BEA et le Fonds de garantie des crédits aux PME FGAR ont signé une convention-cadre permettant aux petites...

Covid 19: 1133 nouveaux cas 649 guérisons et 15 décès

Mille cent trente trois 1133 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 649 guérisons et 15 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Justice-Covid19: Plusieurs affaires pénales reportées en raison de la contaminations d’avocats

Le report de plusieurs affaires pénales dont les procès étaient programmés au niveau de plusieurs juridictions intervient à la demande de la...

Marché du pétrole: Le besoin estimé à 104 millions b/j d’ici 2025

La demande mondiale de pétrole devrait atteindre près de 104 millions de barils par jour d’ici 2025, a indiqué le Secrétaire général...

Affaiblit sans doute par le fort recours au télétravail et le développement du E-Commerce ces derniers mois, et ce, pour ne pas dire depuis le début de la pandémie du coronavirus au mois de mars 2020, Algérie télécoms et appelé encore une fois à redoubler ses efforts, pour se placer au diapason des besoins en matière de l’utilisation des nouvelles technologie de l’information et de la communication et tripler également la connexion haut débit, afin d’accompagner l’évolution de la situation économique et sociale. Dr Abbas  très branché dans le monde des médias online, souligne à propos de la qualité de la connexion internet«  La connexion internet et très, très faible ces derniers temps. Même au niveau d’Algérie poste et autres secteurs. Nous ne savons pas encore pourquoi il y a eu cette dégradation », s’est-il interrogé, avant de balancer que « nous sommes parmi les derniers dans le développement des TIC ». L’arrivée de la pandémie coronavirus qui a changé complètement la donne économique, commerciale, le rythme du travail administratif sans oublier nos comportements quotidiens, montre à quel point  l’évolution et l’élargissement de l’utilisation des nouvelles technologies en Algérie, reste encore dépendante de la volonté politique et également l’adhésion individuel et collectif.

A.C

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

BEA-FGAR: Convention de garantie des crédits accordés aux PME

La Banque Extérieure d’Algérie BEA et le Fonds de garantie des crédits aux PME FGAR ont signé une convention-cadre permettant aux petites...

Covid 19: 1133 nouveaux cas 649 guérisons et 15 décès

Mille cent trente trois 1133 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 649 guérisons et 15 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Justice-Covid19: Plusieurs affaires pénales reportées en raison de la contaminations d’avocats

Le report de plusieurs affaires pénales dont les procès étaient programmés au niveau de plusieurs juridictions intervient à la demande de la...

Marché du pétrole: Le besoin estimé à 104 millions b/j d’ici 2025

La demande mondiale de pétrole devrait atteindre près de 104 millions de barils par jour d’ici 2025, a indiqué le Secrétaire général...

Mohand Azzoug: « Les familles ne doivent pas se laisser emporter par des problèmes d’héritages »

Mohand Azzoug, directeur de l’orientation et de l’enseignement du Coran au ministère des Affaires religieuses et des wakfs, répond à quelques questions...