Algérie-Grèce: la solution politique s’impose pour rétablire la paix en Libye

0
26

Le ministre grec des Affaires étrangères, Nikolaos Dendias, a indiqué jeudi à Alger, que la Grèce et l’Algérie partageaient la même position sur la crise en Libye, en privilégiant la solution politique “loin de toute ingérence étrangère.Dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, le ministre grec a mis en avant le fait que la Grèce et l’Algérie privilégient la solution politique pour le règlement de la crise libyenne, loin de l’option militaire et de l’ingérence étrangère”.Le chef de la diplomatie grecque a mis en évidence, à cette occasion, le travail mené par l’Algérie pour le règlement de la crise libyenne, à travers ses efforts visant à parvenir à une solution politique à même de permettre le retour à la paix et à la stabilité dans ce pays et au-delà.Face à la situation préoccupante qui règne en Libye, la Grèce et l’Algérie soulignent la nécessité d’un arrêt immédiat des hostilités et de toute intervention étrangère, a-t-il ajouté, relevant l’importance de poursuivre les efforts dans le cadre des Nations Unies pour mettre un terme à ce conflit.

Réd/APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici