8 C
Alger
lundi 18 janvier 2021

Algérie-France: Bientôt deux visites d’États des deux présidents

A lire

Le président Abdelmadjid Tebboune a souligné que les contacts entre l’Algerie et la France n’ont jamais cessé depuis 1962, malgré le passage a vide de certaines périodes entre les deux pays souverains  » Avec Macron on peut aller loin dans le règlement des conflits. Macron est honnête et sincère. C’est le seul président Français qui a déclaré officiellement que la colonisation est un crime contre l’humanité. Nous sommes deux États souverains et indépendants, nous pouvons retracer les relations entre les deux pays dans l’interet mutuel », a affirmé le président Tebboune qui a parlé de la possibilité de visites d’État entre les deux parties, sauf qu’il est question de calendrier qui sont très chargés pour le moment à cause de la pandémie du coronavirus qui touche le monde. s’agissant de la question de la restitution des 24 Crânes de résistants Algeriens qui seront enterré demain,5 juillet au cimetière El Alia, le président de la République a affirmé que c’est un début de l’apaisement de situations. L’Algerie va lancer une chaîne spécialisée dans l’histoire, afin de revenir sur tout les sujets qui concerne l’histoire du pays. La situation entre les deux pays a hypothéqué plusieurs programmes, a commencer par les massacres du 8 mai 1945 de Setif et Kherrata et Guelma. Tenants compte de la communauté Algérienne établie en France qui compte plus de 6 millions, la relation ne sera que meilleure après le règlement des questions en suspens.  » Le président Macron est réceptif à tout les sujets que nous avons abordé à Berlin y compris le conflit Libyen qui risque de dégénérer vers le scénario Syrien. L’Algerie est prête à accueillir les Libyens afin de les aider à trouver une solution qui va dans l’intérêt de tout le peuple Libyen. La méditation de l’Algérie se fait à la demande des Libyen. Nous souhaitons qu’il y est des élections libres qui donne le droit au peuple Libyens d’élire ses représentants démocratiquement », à souligné le président Tebboune. Les sages Libyens sont restés calme pour le moment,.mais si ça continue, c’est le risque de la Somalie qui va finir entre frères Libyens.

Amar Chekar ,

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles