18 C
Alger
lundi 23 novembre 2020

Aléas naturels: L’Algérie a dépensé 545 milliards de DA en 16 ans

Doit Lire

USM Alger: Benaraïbi Bouziane remplace François Ciccolini

Le technicien Benaraïbi Bouziane a été désigné entraîneur en chef de l’USM Alger, en remplacement du Français François Ciccolini, limogé dimanche, a...

Covid19-Hôpital Thenia : SOS du personnel médical

Enregistrant une très forte pression ces derniers jours et  semaines, les personnels soignants, médecins, infirmiers et plus se sont retrouvés dans l’obligation...

Blida-Covid-19: plus de 17% des personnels soignants de l’hôpital Franz Fanon contaminés

Les résultats préliminaires d'une étude menée par le service d’épidémiologie à l'Etablissement hospitalier universitaire Frantz Fanon de Blida, ont fait ressortir un...

Sahara: L’allemagne interpelle le maroc pour le respect des droits du peuple

Le Gouvernement allemand a appelé dimanche à la reprise du processus politique au Sahara occidental pour parvenir à une solution qui garantisse...

Les interventions lors de la survenance d’aléas naturels tels que les séismes, les inondations et les feux de forêts ont coûté à l’Algérie 545 milliards de DA au cours des 16 dernières années, a indiqué dimanche à Alger le délégué national aux risques majeurs, Afra Hamid.

Dans un entretien à l’APS, M. Afra a précisé que l’Algérie a déboursé entre 2004 date de la promulgation de la loi sur la prévention des risques majeurs et la gestion des catastrophes dans le cadre du développement durable) et 2019, pas moins de 545 milliards de DA au titre des interventions suite à des séismes, des inondations et des feux de forêts ».

Le responsable a, dans ce contexte, mis l’accent sur l’impérative adaptation aux nouveaux concepts de gestion des grandes catastrophes, conformément au cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes, lequel insiste sur la nécessité de passer de la gestion des catastrophes à la gestion des risques qui en découlent.Il a, à cet égard, fait état de la promulgation prochaine du décret portant révision de l’organisation de la Délégation nationale aux risques majeurs, en application des instructions données par le Premier ministre lors de la dernière rencontre gouvernement-walis, mais aussi du cadre de Sendai. M.Abdelaziz Djerad avait annoncé la révision du fonctionnement de certaines structures relevant du secteur de l’Intérieur à l’instar de la Délégation nationale aux risques majeurs qui doit, a-t-il dit, « avoir une vision prospective et anticipative sur les aléas naturels » pour éviter que les feux de forêts et les inondations enregistrés ces dernières années ne se reproduisent.L’Algérie a adopté, dès 2004, une politique de prévention des risques majeurs par la mise en place d’une loi définissant 15 aléas naturels et technologiques, ainsi que les modalités de prévention et d’intervention lors de leur survenance. 16 ans après l’entrée en vigueur de la loi de 2004, «le nombre des décrets exécutifs promulgués, en application dudit texte, ne dépasse pas quatre décrets sur un total de 30 qui devaient définir les modalités de prévention de tous les risques énoncés dans cette loi», selon M. Afra.Ce retard est dû à plusieurs raisons, dont le fait que cette loi n’ait pas abordé le volet relatif aux délais de mise en œuvre et qu’elle n’ait pas défini les responsabilités et les instances habilitées à promulguer les décrets exécutifs, vu que les risques majeurs ne concernent pas un secteur en particulier mais de nombreux secteurs.

rédaction/APS

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

USM Alger: Benaraïbi Bouziane remplace François Ciccolini

Le technicien Benaraïbi Bouziane a été désigné entraîneur en chef de l’USM Alger, en remplacement du Français François Ciccolini, limogé dimanche, a...

Covid19-Hôpital Thenia : SOS du personnel médical

Enregistrant une très forte pression ces derniers jours et  semaines, les personnels soignants, médecins, infirmiers et plus se sont retrouvés dans l’obligation...

Blida-Covid-19: plus de 17% des personnels soignants de l’hôpital Franz Fanon contaminés

Les résultats préliminaires d'une étude menée par le service d’épidémiologie à l'Etablissement hospitalier universitaire Frantz Fanon de Blida, ont fait ressortir un...

Sahara: L’allemagne interpelle le maroc pour le respect des droits du peuple

Le Gouvernement allemand a appelé dimanche à la reprise du processus politique au Sahara occidental pour parvenir à une solution qui garantisse...

Décès: Abderrachid Boukerzaza s’éteint

L'ancien ministre de la Communication, Abderrachid Boukerzaza, est décédé lundi à l'âge de 65 ans des suites d'une longue maladie.APS.