8 C
Alger
mardi 24 novembre 2020

Aid El Adha : mise en place d’un dispositif pour intervenir sur les réseaux d’assainissement

Doit Lire

BEA-FGAR: Convention de garantie des crédits accordés aux PME

La Banque Extérieure d’Algérie BEA et le Fonds de garantie des crédits aux PME FGAR ont signé une convention-cadre permettant aux petites...

Covid 19: 1133 nouveaux cas 649 guérisons et 15 décès

Mille cent trente trois 1133 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 649 guérisons et 15 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Justice-Covid19: Plusieurs affaires pénales reportées en raison de la contaminations d’avocats

Le report de plusieurs affaires pénales dont les procès étaient programmés au niveau de plusieurs juridictions intervient à la demande de la...

Marché du pétrole: Le besoin estimé à 104 millions b/j d’ici 2025

La demande mondiale de pétrole devrait atteindre près de 104 millions de barils par jour d’ici 2025, a indiqué le Secrétaire général...

L’Office national de l’assainissement ONA a mis en place, à l’occasion de l’Aid El Adha un dispositif spécial dont l’objectif est de lutter contre les problèmes affectant les réseaux d’assainissement et les stations d’épuration, causées par les déchets issus de sacrifice des moutons.

Dans une déclaration à l’APS, la chargée de la communication à l’ONA, Mme Meriem Ouyahia  a précisé que pour l’exécution de ce dispositif, les unités opérationnelles de l’ONA, astreintes à assurer des permanences les jours de l’Aïd El Adha, seront mobilisées avec les moyens humains et matériels nécessaires pour répondre aux besoins d’éventuelles interventions sur les réseaux d’assainissement et les stations d’épuration. «  Ces unités opérationnelles assurent également la surveillance et la sécurité de toutes les infrastructures gérées par l’Office », a -t-elle tenu à préciser. Elle a ajouté que ces interventions seront réalisées tout en respectant les mesures barrières, à savoir : le port du masque de protection et la distanciation sociale ainsi que la désinfection des lieux, afin d’éviter tout risque de contamination. Tout en relevant que la fête religieuse d’Aid El Adha de cette année survient dans un contexte sanitaire sans précédent, lié à la propagation de la pandémie du COVID 19 dans le monde, elle a rappelé également les décisions du gouvernement pour se prémunir contre toute forme de propagation du virus durant la célébration de cette fête religieuse. » Ainsi, pour l’opération de l’abattage du mouton, il est recommandé aux citoyens, d’éviter de recourir à la voie publique pour le sacrifice du mouton, de désinfecter les outils d’abattage et d’éviter de les échanger, de réduire le nombre de participants au processus d’abattage, d’utiliser un masque de protection à toutes les étapes liées au sacrifice. Il est, aussi, conseillé d’éviter les visites familiales et de ne pas se rendre aux cimetières.

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

BEA-FGAR: Convention de garantie des crédits accordés aux PME

La Banque Extérieure d’Algérie BEA et le Fonds de garantie des crédits aux PME FGAR ont signé une convention-cadre permettant aux petites...

Covid 19: 1133 nouveaux cas 649 guérisons et 15 décès

Mille cent trente trois 1133 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 649 guérisons et 15 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Justice-Covid19: Plusieurs affaires pénales reportées en raison de la contaminations d’avocats

Le report de plusieurs affaires pénales dont les procès étaient programmés au niveau de plusieurs juridictions intervient à la demande de la...

Marché du pétrole: Le besoin estimé à 104 millions b/j d’ici 2025

La demande mondiale de pétrole devrait atteindre près de 104 millions de barils par jour d’ici 2025, a indiqué le Secrétaire général...

Mohand Azzoug: « Les familles ne doivent pas se laisser emporter par des problèmes d’héritages »

Mohand Azzoug, directeur de l’orientation et de l’enseignement du Coran au ministère des Affaires religieuses et des wakfs, répond à quelques questions...