12 C
Alger
vendredi 30 octobre 2020

Ahmed Ouyahya et Abdelmalek Sellal une nouvelle fois devant le juge d’instruction

Doit Lire

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Alger. 10h00. Deux premiers ministres et plusieurs membres de leurs gouvernements respectifs et des walis aussi, tous poursuivi dans des affaires de corruptions, abus de pouvoirs et autres chefs d’inculpations, comparaissent aujourd’hui, une nouvelle fois devant le juge d’instruction, afin de répondre de leurs actes au palais de la justice, Sidi M’hamed à Alger.  Des chinois ont étés aussi présents comme témoins, a-ton constaté à l’entrée du palais de la justice qui a enregistré une grande foule de citoyens et de nombreuses chaînes de télévisions et journalistes de la presse nationale pour la couverture de cette énième procès.

Par ailleurs, les journalistes, caméraman et photographes, ont eu beaucoup de peine à prendre des notes, prendre des photos ou filmer en directe l’arrivée de ces responsables politiques corrompus qui sont transporté dans des fourgons. Loin de prendre le plan souhaité, un caméraman balance spontanément « On est en train de montrer et faire la publicité beaucoup plus aux fourgons qui transportent les prisonniers, au lieu des images réelles des prisonniers pour voire les changements de leurs physionomies physique et morales », a glissé un cameraman qui essaye de filmer le moindre mouvement devant la porte d’entrée réservée aux prisonniers en vain. Les audiences se poursuivent dans une atmosphère du mouvement populaire Hirak qui continue vaille que vaille de dénoncer la corruption a tous les niveaux.  

Y.B       

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Covid-19: 9 wilayas concernées par les mesures de confinement

Le nombre de wilayas concernées par les mesures de confinement partiel à domicile, dans le cadre de la prévention contre la pandémie...