20 C
Alger
vendredi 27 novembre 2020

Abderrzak Mokri, qui s’est attaqué à la kabylie, joue le double jeux

Doit Lire

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Le président du Mouvement de la Société pour la Paix (MSP), Abderrazak Mokri a déclaré vendredi soir depuis Biskra que « la cohésion  entre le Hirak et l’institution militaire est en mesure de permettre l’émergence d’une Algérie nouvelle’’.

« La cohésion entre la force et la solidité du Hirak, la concrétisation de l’engagement de l’armée dans l’accompagnement vers une transition politique respectant la volonté du peuple, à côté de la cristallisation des solutions et propositions de l’élite, représentée par les organisations et les partis politiques sont en mesure d’assurer la réussite d’une réelle transition vers une Algérie grande et solide « , a affirmé le responsable politique, lors d’une conférence tenue en marge d’une activité sociale, organisée par sa formation politique dans la capitale des Ziban.Abordant la justice et les dossiers de corruption, M. Mokri a précisé que « la traduction en justice des corrompus était difficile si ce n’est le poids du Hirak et de l’institution militaire »  attestant « qu’afin de garantir la lutte contre la corruption, nous devons assurer l’efficacité, la pérennité de  la justice incarnées par les institutions ».Il a dans ce contexte ajouté que « pour renforcer l’intégrité de la justice et son indépendance il faut libérer le Conseil supérieur de la magistrature du  contrôle de l’exécutif « .Le responsable politique a également indiqué que son parti estime nécessaire « le respect de la volonté du peuple avec le départ des trois « B », la démission du président du Conseil constitutionnel et la nomination d’un nouveau président pour ce Conseil et la démission du Chef de l’Etat ».Le  président du Mouvement de la Société pour la Paix a également souligné que sa formation politique rejette la discrimination fondée sur le  régionalisme, l’idéologie ou l’appartenance ethnique mettant en avant l’importance du « respect des composantes du peuple algérien ».Evoquant l’inculpation de la cheffe du Parti des Travailleurs, le même responsable a indiqué que « la rencontre entre les personnalités et la consultation en soi ne constituent pas un obstacle juridique, mais le thème de ces réunions et les résultats qui en découlent demeurent objet de suivi judiciaire ».A signaler que le président du mouvement MSP était présent au complexe touristique Sidi Yahia, à l’occasion d’un iftar organisé par le bureau de wilaya du MSP regroupant les cadres et les sympathisants de cette formation politique.

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Sahara Occidentale-Maroc: L’Union Africaine interpellée pour punire le Makhzen

La République arabe sahraouie démocratique RASD a appelé de nouveau, l’Union africaine UA à prendre des mesures plus fermes face à la...