8 C
Alger
lundi 18 janvier 2021

Abdelmadjid Attar: « L’Algérie doit rentabiliser d’avantage son secteur pétrolier »

A lire

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a souligné dimanche à Alger, l’impératif pour l’Algérie de rentabiliser davantage son secteur des hydrocarbures à travers le développement de la filière Pétrochimie.

Dans un entretien accordé au quotidien El Watan, M. Attar a réitéré l’importance pour le pays de rattraper son retard dans ce domaine. Il a toutefois précisé qu’il s’agit d’un secteur très capitalistique qui nécessite des dizaines de milliards de dollars à investir, une parfaite maîtrise des technologies et une bonne position sur les marchés externes. Néanmoins, il a qualifié d’important le portefeuille des projets actuels de Sonatrach, avec huit 8 projets, en dehors des phosphates pour un investissement de 16 à 21 milliards de dollars en fonction de certaines options pour le méthanol. Pour le ministre, l’Algérie s’est engagée dans une véritable course contre la montre. Il va falloir y aller le plus rapidement possible, non seulement parce que les plus-values à gagner sont importantes, mais aussi parce que dans un peu plus d’une décennie, une part de plus en plus importante des hydrocarbures liquides surtout sera destinée à l’industrie pétrochimique, a-t-il expliqué. Evaluant l’état d’avancement de ces huit 8 projets, il a affirmé que quatre 4 sont dans un état d’avancement satisfaisant, deux d’entre eux à Arzew et Skikda méthanol et LAB sont en effort propre Sonatrach pour environ un milliard de dollars d’investissement.

Nassima A

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles