Abdelaziz Belaid, plaide pour l’élection présidentielle à tort et à travers

0
169

Aprés avoir soutenu Bouteflika est son régime régionaliste, totalitaire et corrompu, le président du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaid, a appelé samedi dernierà partir de Guelma à la nécessité de mettre en place la commission nationale de préparation et d’organisation de l’élection présidentielle dans les plus brefs délais. jouant le jeux du chat et de la souri, Abdelaziz Belaid qui a rencontré les miltants de son parti à la Maison de la culture Abdelmadjid Chafiî de Guelma, Belaid a affirmé qu’’’il ne faut pas perdre davantage de temps et accélérer la mise en place de l’initiative du chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, relative à l’ouverture d’un dialogue en vue de mettre sur pied une commission nationale chargée d’organiser les élections, avec des ramifications au niveau des wilayas et des communes pour mettre un terme à toutes les formes de fraude ». L’Algérie est appelée plus que jamais à entrer de plain-pied dans la vraie démocratie à travers l’organisation d’élections propres et transparentes, a t-il renchéri. Il a estimé que le programme de Bensalah est le seul capable d’édifier une nouvelle Algérie à la faveur d’un dialogue ouvert à toutes les forces vives pour élaborer une constitution consensuelle et un gouvernement consensuel. Attaché au respect de la Constitution qui n’a jamais été respecté, bien au contraire, bafoué et tissée sur mesure, le chef du parti El Moustakbel, a indiqué que la crise algérienne n’était pas grave pour trois raisons principales, à commencer par la cohésion de l’Armée nationale capable d’assurer la stabilité du pays, pour la conscience populaire qui se traduit par les marches pacifiques et enfin pour les richesses et les ressources dont jouit le pays. Belaid a rappelé que les portes de son parti restent ouvertes à tous les acteurs qui souhaitent que l’Algérie sorte de la crise « Nous avons discuté avec Abdelkader Bensalah, nous avons reçu plusieurs formations politiques et nous dialoguerons avec tout le monde », s’est il présenté comme un chef de file d’un autre temps et un autre régime.

Y.B

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here