17 C
Alger
mardi 26 janvier 2021

8 mai 1945: La journée nationale de la mémoire adoptée

A lire

Le projet de loi visant à consacrer la journée du 8 mai comme journée nationale de la mémoire conformément à la décision du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a été adopté mardi par les députés de l’Assemblée populaire nationale APN.

Le texte de loi instaurant le 8 mai journée nationale de la mémoire vise à honorer et glorifier le sacrifice de milliers d’Algériens victimes des massacres odieux commis en 1945 par la France coloniale. Cette journée nationale de la mémoire est célébrée à travers l’organisation d’activités et de manifestations nationales et locales pour assurer sa transmission aux jeunes générations. Le 7 mai dernier, le chef de l’Etat avait décrété le 8 mai de chaque année « Journée nationale de la Mémoire », ordonnant le lancement d’une chaîne de télévision nationale spécialisée en Histoire. »J’ai pris, à cette occasion, la décision d’instituer le 8 mai de chaque année, Journée nationale de la Mémoire, de même que j’ai donné des instructions pour le lancement d’une chaîne télévisée nationale spécialisée en Histoire, qui constituera un support pour le système éducatif dans l’enseignement de cette matière que nous voulons maintenir vivace pour toutes les générations », a-t-il souligné dans un message adressé à la nation à l’occasion du 75e anniversaire des massacres du 8 mai 1945. Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni a estimé, pour sa part, que l’instauration du 8 mai de chaque année, Journée nationale de la mémoire permettra de « préserver la mémoire de la nation durant cette halte historique d’envergure ». »L’institution du 8 mai de chaque année, Journée nationale de la mémoire, contribuera au maintien de cet anniversaire tragique qui a fait des meilleurs enfants de la patrie des martyrs partout sur le sol algérien, parmi ceux qui étaient sortis dans des manifestations énormes et pacifiques pour rappeler à la France ses engagements et ses promesses à l’époque », a-t-il déclaré lors de la présentation du projet de loi devant les membres de la Commission des Affaires juridiques et administratives et des libertés à l’APN.

Rédaction

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles